fbpx
Connect with us

Autriche

Ischgl, reine de l’hiver tyrolien

Ischgl est une station de ski autrichienne haut de gamme qui cible une clientèle exigeante.
Son domaine, très vaste, s’étend jusqu’en Suisse.

Ischgl est une station de ski autrichienne haut de gamme qui cible une clientèle exigeante.
Son domaine, très vaste, s’étend jusqu’en Suisse. Équipements ultra modernes, événements culturels, gastronomie… La station possède de nombreux atouts.

Pourquoi se rendre dans le Tyrol à Ischgl pour skier alors que les stations azuréennes et savoyardes comblent déjà la plupart des skieurs ?

Un dépaysement assuré

Partir à Ischgl vous permettra de découvrir une autre culture et de goûter à de nombreuses spécialités culinaires. Mais surtout de découvrir le Tyrol dans un confort et une ambiance unique. À Ischgl, on compte cent soixante-dix restaurants, bars et cafés qui répondent aux désirs des touristes exigeants du monde entier. Le village est, de plus, équipé d’une infra structure hôtelière digne d’une grande ville. Pour vous loger, vous aurez l’embarras du choix parmi cent soixante-et -onze hôtels dont quatre hôtels 5 étoiles et soixante-dix-sept hôtels 4 étoiles.

Un vaste domaine

Le domaine Ischgl Samnaun, à cheval sur l’Autriche et la Suisse, offre deux cent trente-neuf kilomètres de pistes skiables. Il possède quarante-cinq remontées mécaniques, un half pipe (rampe utilisée par les sportifs pour effectuer des figures), un snowpark (quatre secteurs et trente obstacles), une piste de carving (virage sculpté) et une piste de luge de sept kilomètres. À titre de comparaison, il y a presque deux fois plus de pistes et remontées mécaniques qu’ à Auron, ainsi que cent kilomètres supplémentaires. La majeure par t ie d’ Ischgl (90 %) est située entre 2000 et 2 872 mètres d’altitude. Par ailleurs, la station investit tous les ans dans des nouvelles infrastructures pour renouveler son parc. Cette année, deux nouveaux télésièges ultramodernes ont été mis en service : Velilleck F1 et Visnitz N2. Enfin, grâce à l’enneigement garanti de ses pistes exposées au Nord, il sera possible, cette année, de profiter des joies de la glisse jusqu’au 3 mai.

Événements et concerts

Tous les ans, des événements musicaux accueillant des vedettes internationales se déroulent au cœur de la station et attirent des milliers de fans. Cette saison, Ischgl célèbre le vingt-cinquième anniversaire des concerts géants Top Of The Mountain et recevra le rappeur allemand Sido le
12 avril et Eros Ramazzotti le 2 mai. Pas de doute, Ischgl , répond à toutes les demandes de vacances hivernales.

Gastronomie au sommet !

Grâce à ses tables de qualité, Ischgl séduit les épicuriens en quête de diversité culinaire. Bien entendu, la gastronomie tyrolienne est également au menu des restaurants.

Découvrir l ’Autriche , c’est aussi tester de nouvelle s saveurs en s’installant dans des restaurants gemütlich (confortables et accueillants) pour déguster des plats élaborés. Il ne faut pas se fier aux vieux clichés tyroliens. Il suffit de se rendre dans le centre du village pour découvrir notamment le restaurant Stia r primé par le guide Gault & Millau.

Ici, le chef Gunther Döberl et son équipe épatent leur clientèle avec l e u r s menus de qualité et leur savoir-faire. Les plats, faits maison, sont préparés avec des produits de leur ferme , Le Maashof , ainsi qu’avec des produits régionaux.

Vue imprenable sur les Alpes au restaurant Pardorama

La balade gourmande ne s’arrête pas là. Un autre excellent restaurant attend les skieurs, à 2200 mètres d’altitude : Pardorama . Celui – ci est le plus spectaculaire du Tyrol : situé au sommet du Pardatschgrat, il vous invite à profiter d’une vue imprenable sur les cimes, tout en dégustant un repas. À proximité de cet établissement, il est possible de faire une séance photo devant le « Ischgl Foto – points ».

Enfin, après ce moment gourmand et une bonne journée de ski, vous apprécierez de vous retrouver dans un « bar après-ski » pour déguster une bonne bière Mohren Brä u . Et pourquoi pas essayer le Schlosslounge ? Que vous ayez ou non une journé e de ski dans les jambes, vous apprécierez sans nul doute un moment de détente offert par ce magnifique bar lounge, cosi, qui vous permettra de vous relaxer.

Le vaste domaine skiable où les skieurs passent régulièrement la frontière entre l’Autriche et la Suisse.

Pratique

Y ALLER
◗ En avion : vols réguliers directs Nice-Zurich (110 à 270 euros A/R) ou Nice-Munich (200 à 550 euros A/R). À l’aéroport, vous pouvez louer une voiture (environ 180 euros la semaine) ou commander un taxi jusqu’à Ischgl (comptez quand même plus de 400 euros). Depuis l’aéroport de Zurich, train de nuit (26 à 40 euros) + bus (5 à 8 euros.
◗ En voiture : 8 h 30 de trajet (700 kilomètres), en passant par
l’Italie et la Suisse.
◗ En train : Nice-Landeck (correspondances à Milan et Zurich),
13 h 30 de trajet (188 euros A/R) puis prendre le bus pour
Ischgl (30 kilomètres).

OÙ LOGER
◗ Toutes les disponibilités et les prix sont sur www.ischgl.com

DOMAINE
◗ 239 kilomètres de pistes. Sept téléphériques et vingt-cinq télésièges peuvent transporter 96 533 personnes par heure.
Ouvert jusqu’au 3 mai.

PRIX DES FORFAITS
◗ Exemples de prix pour un adulte : 56 euros / 1 jour ou 307,50 euros /6 jours.
◗ Exemples de prix pour un enfant : 32,50 euros / 1 jour ou 174 euros /6 jours.
Forfaits gratuits pour les enfants de moins de huit ans.

ÉCOLE DE SKI
◗ Skischule Ischgl. Tarifs et informations sur www.skischule-ischgl.at

Le totem réalisé avec des spatules de ski indique des directions vers le monde entier.

Textes et photos : Laurent S.

Actualité

Après l’Allemagne, Alstom met en service le train à hydrogène en Autriche

Après des essais réussis en Allemagne, le Coradia iLint va transporter des passagers pour la compagnie ferroviaire autrichienne ÖBB

Une nouvelle ère dans l’histoire du transport ferroviaire de passagers s’ouvre aujourd’hui à Vienne. Jusqu’à la fin novembre, un train à hydrogène va assurer pour la toute première fois un service voyageurs régulier pour ÖBB, la compagnie ferroviaire autrichienne. Conçu par Alstom à Salzgitter (Allemagne), le Coradia iLint est équipé de piles à combustible qui lui permettent de transformer l’hydrogène et l’oxygène en électricité ; ainsi le train n’émet aucune émission lorsqu’il est en fonctionnement.

Après les essais fructueux menés dans le nord de l’Allemagne entre 2018 et 2020, le train Coradia iLint va à présent faire ses preuves en Autriche, où il transportera pendant trois mois des passagers sur des itinéraires géographiquement difficiles.

« Ce service passager régulier pour ÖBB marque une nouvelle étape importante dans le parcours de notre train Coradia iLint » a déclaré le Dr. Jörg Nikutta, DG d’Alstom Allemagne et Autriche, lors de la cérémonie de lancement à Vienne. « Sa technologie de propulsion sans émission offre une alternative écologique aux trains diesel traditionnels, surtout sur les lignes non électrifiées. Je suis très heureux de voir qu’ÖBB, qui est depuis longtemps un partenaire de poids sur le marché de la mobilité européenne, croit en notre technologie et ses avantages ».

« Pionnier dans l’expérimentation de la technologie hydrogène pour les chemins de fer en Autriche et en tant qu’entreprise pleinement engagée dans la protection de l’environnement, nous travaillons activement au futur d’une mobilité verte et intelligente avec des alternatives technologiques » souligne Andreas Matthä, PDG de ÖBB-Holding AG.

Silencieux, ce train « zéro émission » n’émet que de la vapeur et de l’eau

Le train à hydrogène d’Alstom a enregistré ses premiers succès opérationnels en septembre 2018, lorsque deux véhicules de présérie ont débuté un service voyageurs régulier en Basse-Saxe, en Allemagne. Après un an et demi d’essais et plus de 180 000 kilomètres parcourus, le feu vert a été donné pour la livraison de 14 trains de série dès 2022. À présent, la compagnie autrichienne ÖBB va tester le Coradia iLint sur des lignes régionales dans le sud du pays, où il pourrait remplacer les trains diesel. Les passagers peuvent s’attendre à un train « zéro émission », peu bruyant, circulant à une vitesse maximale de 140 km/h.

À propos de Coradia iLint

Le Coradia iLint est le premier train de passagers au monde à fonctionner à l’aide d’une pile à hydrogène, qui produit de l’énergie électrique pour la propulsion. Silencieux, ce train « zéro émission » n’émet que de la vapeur et de l’eau. Le Coradia iLint se démarque par ses nombreuses innovations : conversion d’énergie propre, stockage d’énergie en batterie et gestion intelligente de la force motrice et de l’énergie disponible. Conçu spécialement pour les lignes non électrifiées, il permet une exploitation propre et durable tout en garantissant d’excellents niveaux de performance.

Wasserstoff-Zug Copyright: ÖBB/Marek Knopp

Alstom a déjà vendu 41 de ces trains à hydrogène en Allemagne. D’autres pays comme le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la France et l’Italie s’intéressent également à cette technologie. Alstom est le numéro un de la mobilité zéro émission et le seul fabricant en mesure d’offrir à ses clients une gamme complète de solutions de propulsion sans émission, de l’électrique aux batteries et piles à hydrogène.

Continue Reading
Advertisement

Les + lus