fbpx
Connect with us

Actualité

TRIBE, la nouvelle marque du groupe Accor ouvre son premier hôtel à Paris

TRIBE, la nouvelle marque hôtelière ACCOR choisit Paris pour inaugurer sa première adresse européenne : TRIBE Paris Batignolles

Au cœur du quartier animé des Batignolles, près du Parc Martin Luther King, l’enseigne moderne et design dévoile un établissement  4 étoiles, milieu de gamme.Design unique et innovant, identité marquée, décloisonnement des espaces communs, nouvelle technologie, services conviviaux : l’hôtellerie  réinventée, pour une expérience lifestyle complète.  Cette rénovation de grande envergure,  engagée en décembre 2019 et finalisée en  septembre 2020, permet de répondre aux nouvelles attentes d’une clientèle avide de nouveautés et convivialité.

Né en Australie de la vision de Mark et Melissa Peters, TRIBE inaugure un concept hôtelier inédit  : flexible et singulier, ce dernier permet aux hôtes de vivre, de se divertir et de travailler au sein d’un design contemporain, tout en ayant la sensation d’être chez soi mais en mieux. « Tribe est un collectif qui pense que l’hôtellerie peut être sans cesse réinventée pour être plus design et pointue tout en restant authentique et abordable. Tribe Paris Batignolles a été pensé dans cette philosophie et aucun détail n’en est le fruit du hasard. Ce nouveau lieu de vie va s’ancrer dans la communauté si créative de ce quartier connu dans le monde entier. »  raconte Antoine Dubois, SVP Global Marketing Strategy chez Accor.

Des hôtels conçus autour du collectif

La nouvelle marque intègre l’établissement au quartier et à sa communauté.  TRIBE Paris Batignolles est idéalement situé au cœur des Batignolles, un quartier en pleine expansion qui allie tradition, proximité et « hype » parisien !  Un lieu vivant propice aux échanges qui colle parfaitement à l’esprit « tribu » voulu par TRIBE. La volonté de la marque :  une exploitation multiple des espaces et un échange favorisé entre voisins et voyageurs. Un nouvel univers, la sensation d’être dans un « chez soi idéal » avec tout le confort nécessaire.

Un concept d’hospitalité entièrement repensé

Des espaces multi usages pensés pour les clients qui permettent de se retrouver, de s’amuser ou simplement  « se poser ». C’est la promesse de TRIBE, un lieu urbain unique au style dynamique qui met l’accent sur le détail et le confort tout en affirmant un design sophistiqué singulier.
La flexibilité des aménagements permet d’optimiser le lieu que ce soit pour des réunions de travail ou des moments de partage entre amis.

TRIBE Paris Batignolles, la première adresse européenne de la marque affiche fièrement ses spécificités au cœur de la capitale

TRIBE Paris Batignolles, un design singulier et innovant

Les chambres de TRIBE Paris Batignolles ont été totalement repensées par le décorateur Thierry D’Istria pour former des cocons design et ultra conforts.
Au rez de chaussée, l’extension de 100 m2 permet un nouvel aménagement des espaces communs offrant de vrais lieux de vie et de passage.
Parmi les nouveautés : un lieu qui vit toute la journée, une verrière donnant sur un patio verdoyant, des espaces de travail, une salle de fitness ainsi qu’une salle de réunion.
L’artiste designer joue avec les motifs, les matières et les couleurs pour accentuer l’originalité et l’élégance des lieux. Caractérisé par un design innovant et pratique, le lieu mixe les espaces studieux et confortables afin que le client puisse y travailler, y séjourner ou s’y divertir. A propos de son travail pour TRIBE Paris Batignolles :

« D’un espace brut il faut réussir à raconter une histoire qui provoque des émotions chez nos clients, qu’ils soient experts en design ou non. Cela se traduit par un équilibre entre les espaces, les éléments qui les délimitent et les objets qui décorent l’ensemble. (…)Chaque espace est séparé par des bibliothèque, un bar, un canapé, des objets designs iconiques. Aucun objet n’est laissé au hasard, pour raconter une histoire en décalage avec les codes habituels et pour que chacun choisisse l’espace qu’il désire, et se sente inspiré.
Ce que j’aime le plus ? Beaucoup de ces détails (design) ne sont pas perceptibles au premier regard par nos visiteurs. Et pourtant, inconsciemment, ils vont sentir l’effort réalisé pour les recevoir et qu’ils se sentent comme à la maison. » Thierry D’Istria

TRIBE Paris Batignolles, des chambres ingénieuses et design

L’établissement propose 79 chambres : incluant des singles, des doubles mais également des twins et des chambres communicantes idéales pour les familles. Dans chaque espace de vie, une attention particulière a été́ accordée à la simplicité́ d’utilisation sans pour autant négliger le style ou le confort. Des produits Kevin Murphy pour se faire une beauté, un défroisseur pour être impeccable en toutes circonstances. Le must du cocooning? Un « chill-sweat » Tribe, sorte de robe de chambre, en plus stylé dans laquelle on peut pavaner avec fierté : la notion de « comme chez soi, en mieux » prend tout son sens ! Les chambres sont de véritables nids douillets associant les nouvelles technologies à un espace à la fois convivial et accueillant.

TRIBE Paris Batignolles, des services adaptés et flexibles
L’hôtel TRIBE Paris Batignolles propose des espaces pour travailler et se connecter aisément dans un intérieur contemporain. Un lieu idéal pour les voyageurs actifs et créatifs avec à disposition de nombreuses prises et USB dans le social hub et dans les chambres. Les plus sportifs seront conquis par l’espace fitness dans lequel ils peuvent se défouler. La Chromecast TV est disponible dans les chambres pour offrir un confort maximal.

TRIBE Paris Batignolles, une terrasse cachée au cœur de Paris
Afin de profiter des douces journées parisiennes, un patio verdoyant est à disposition des voyageurs.

TRIBE Paris Batignolles : Coffee shop le jour, cocktail bar le soir
TRIBE s’associe à des producteurs locaux pour travailler des produits frais et de saison. Le café et le bar sont ouverts toute la journée ainsi que le service Grab&Go qui permet de prendre des produits à emporter. Le café est une vraie passion partagée chez TRIBE : le barista local propose un délicieux café et des accompagnements sucrés pour le sublimer. Tribe Paris Batignolles collabore avec la Brûlerie de Belleville qui propose un café de qualité torréfié et assemblé dans le 19ème. des infusions maisons et les très en vogue mocktails. La carte des cocktails et mocktails réalisée par Matthias Giroud – mixologue reconnu qui a bâti sa carrière aux quatre coins du monde – met à l’honneur des créations toutes plus originales et surprenantes les unes que les autres !

TRIBE Paris Batignolles, des partenaires & collabs signatures
Fidèle à son positionnement innovant, Tribe a voulu nouer des partenariats de qualité et en phase avec son ADN. Kevin Murphy côté soin et produits capillaires, qui fera le bonheur des voyageurs avides de nouvelles marques tendances aux fragrances alléchantes. La collab avec la Brulerie Belleville côté  coffee shop permet quant à elle de proposer aux clients des cafés torréfiés au goût inégalable. Ces partenariats sont réalisés à échelle locale ou nationale en parfaite adéquation avec le caractère unique de chaque établissement Tribe.

La santé et la sécurité de la clientèle : une priorité absolue
Les services bars et restauration du TRIBE Paris Batignolles restent accessibles et appliquent les nouvelles mesures visant à protéger la clientèle et le personnel ainsi qu’à limiter la propagation du virus. Les mesures mises en place sont les suivantes : traçage des personnes grâce à un carnet de rappel, gel hydro alcoolique mis à disposition au sein de chaque espace, distance d’1mètre minimum entre chaque table, nombre de personne limité à 26 personnes dans le lobby. Les espaces sont réaménagés pour un maximum de 6 personnes à table, un serveur dédié à chaque table, des paiements effectués à table uniquement, des buffets remplacés par du service à table et enfin un lavage des ustensiles et de la vaisselle effectué rigoureusement à des températures élevées.Rien n’est laissé au hasard, pour permettre à la clientèle d’avoir une expérience optimale au regard des règles sanitaires.

Un label ALLSAFE garantissant des normes strictesLes hôtels du groupe ACCOR répondent tous aux critères sanitaires du protocole ALLSAFE pour garantir une sécurité maximale. Le label ALLSAFE, intégrant les protocoles opérationnels les plus rigoureux du monde de l’hospitalité, assure la mise en place de mesures d’hygiène et de prévention élevées afin d’assurer la sécurité de tous : respect des distances de sécurité, dispositifs sans contact priorisés, nettoyage des pièces et normes de sécurité alimentaire renforcés et service en chambres sécurisés. Des normes qui permettent à chaque hôte de profiter pleinement de leur expérience de voyage, en toute tranquillité.

INFOS PRATIQUES
TRIBE Paris Batignolles
176 rue cardinet
75017 Paris 

Site web : www.mytribehotel.com
Téléphone : 01 42 63 50 00
Insta : @tribe_batignolles
#parisianstayofmind

ACCES:
– METRO LIGNE 13: STATION BROCHANT – 300M HÔTEL
– OUVERTURE MI 2020 METRO LIGNE 14: STATION PONT CARDINET – 400M HÔTEL
– TRANSILIENS LIGNE L: STATION PONT CARDINET – 400M HÔTEL – TRAM LIGNE T3B: STATION PORTE DE CLICHY

CONNEXIONS:
– CDG: 23.7KM – 45 MIN
– ORY: 20.5KM – 55 MIN
– GARE ST LAZARE: 1.9KM – 15 MIN – GARE DU NORD: 4.5KM – 25 MIN – GARE DE LYON: 7.4KM – 15 MIN

Actualité

Ainsi naquit l’aéroport de Nice

Avec plus de 14 millions de passagers et une progression de 4,6 % en 2019, l’aéroport Nice-Côte d’Azur occupe la troisième place parmi les aéroports français après Paris-Charles-de-Gaulle et Paris-Orly. Mais quelles sont les étapes cruciales qui ont marqué l’émancipation de la plateforme aéroportuaire niçoise ? Et pour quelles raisons la ville de Nice était-elle propice à recevoir un aéroport international dès le début du XXe siècle ? On vous explique ci-dessous les principales phases qui ont permis le décollage de « Nice Côte d’Azur Airport »

1910 : un terrain d’aviation au bord de la plage

Au commencement, la création d’un terrain d’aviation à Nice remonte à 1910, année de l’organisation de son premier meeting aérien. La piste, les hangars et les tribunes furent installés près de l’hippodrome du Var, à l’emplacement du champ de tir du génie militaire. Le terrain de la Californie servit jusqu’aux années trente aux exhibitions, baptêmes de l’air et excursions. 

La première piste gazonnée au bord de la plage et le hangar du bout de piste en 1929

1934 : extension sur les terrains marécageux bordant le Var

En 1934, la ville acquit les terrains marécageux bordant le Var afin de rallonger la piste. Le président Albert Lebrun vint inaugurer les nouvelles installations en 1937. 

L’occupation allemande de 1943 ayant obligé les riverains à évacuer les alentours et les bombardements alliés ayant endommagé l’hippodrome, les pouvoirs publics décidèrent que les terrains de l’Arénas et du Var seraient réquisitionnés par l’armée de l’air, puis que leurs propriétaires seraient expropriés pour permettre l’édification d’un grand aéroport international, Ils se conformèrent à un projet national, long et ambitieux, plutôt que de suivre la proposition américaine, rapide et économique. 

Des travaux de remblaiement sur la mer

Il fallut déjà gagner en surface au sol sur la mer ; les travaux de remblaiement et d’aménagement durèrent une vingtaine d’années. Un aérodrome provisoire, “Nice-le-Var”, put ouvrir en 1945, grâce à la piste en dur construite en 1944 par les alliés pour les avions de chasse. 

La tour de contrôle de l’aérodrome en 1949

Le 17 octobre 1945, Air France inaugura la première liaison passagers Paris-Nice, en cinq heures, avec un Junker 52. Les services des bases aériennes et ceux de navigation se trouvaient alors dans la villa Émilie située de l’autre côté de la route nationales. 

La piste rallongée à mille sept cents mètres et une première aérogare furent inaugurées le 29 mai 1949. La gestion de l’aéroport fut alors confiée à la chambre de commerce des Alpes-Maritimes. Le premier Constellation de la Pan Am, en provenance de New York, y atterrissait le 3 décembre après un voyage de vingt-quatre heures et quatre escales. 

Le nombre d’ouverture de lignes et d’installation de compagnies s’accroissait chaque année. Les DC4 et Constellation en 1953, Vickers Viscount en 1954, décollaient pour Saigon, Téhéran, Tananarive, Brazzaville… 

Les installation de Nice-Le Var en 1952. A gauche, le hangar qui servait d’aérogare

Les nouvelles installations de cent quatre-vingt-trois hectares de l’aéroport Nice-Côte d’Azur furent enfin inaugurées le 2 décembre 1957. Sa piste principale de deux mille deux cents mètres était balisée pour les vols de nuit. Elle était complétée de hangars, ateliers et parkings. L’aérogare comprenait les services de fret et de navigation, les boutiques, les restaurants! Ciel d’azur et Métropole, sur les terrasses desquels on allait regarder les mouvements des 707, DC8 et Caravelle. 

En 1958, le trafic de l’aéroport de Marseille-Marignane était dépassé et le million de passagers atteint en 1965 ; mais il fallait déjà envisager de rallonger les pistes pour des porteurs toujours plus lourds et plus puissants. 

Les installations de l’aéroport Nice-Côte d’Azur en 1959
Avant / après : 1958 / 2020

Continue Reading

Actualité

Val Thorens ouvre sa saison de ski le week-end du 21 et 22 novembre 2020

Vous pourrez chausser vos skis à Val Thorens pour la « Grande Première » les 21 et 22 novembre 2020

Pour le weekend de lancement de la saison d’hiver et le rendez-vous de tous les passionnés de la glisse, voici le programme :

Ski avec découverte du domaine skiable et des initiations pour s’initier à de nouvelles glisses ou tout simplement se perfectionner.

un village test place Caron avec toutes les nouveautés et tests de matériels. Toutes les glisses sont à l’affiche grâce à la présence de plus d’une cinquantaine de grandes marques de ski, snowboard, accessoires, ski de randonnée, ski freeride… 

de nombreuses animations festives tout au long du weekend : une zone ludique (mini snowpark, big air bag…), Live DJ, quizz, de nombreux cadeaux à gagner…

la “Grande Première Séance” avec la projection des meilleurs films du High Five Festival, le samedi soir à l’Église de Val Thorens  ! Pour profiter des tests de matériel gratuits, pré-inscrivez vous en ligne.

Continue Reading

Actualité

Coronavirus : Aéroports de Paris révise en baisse ses prévisions

Le groupe ADP a publié vendredi un chiffre d’affaires consolidé en baisse de 52,7% à 1,669 milliard d’euros sur les neuf premiers mois de l’année et, face à la reprise épidémique, a révisé à la baisse ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice.

“La recrudescence de l’épidémie en France et en Europe nous amène à revoir à la baisse nos hypothèses de trafic pour Paris Aéroport en 2020 de –63% à une fourchette de –65% à -70% par rapport à 2019”, prévient le président-directeur général d’Aéroports de Paris, Augustin de Romanet, dans un communiqué.

“Notre prévision pour le chiffre d’affaires consolidé pour l’année 2020 est en conséquence située dans une fourchette de -2,3 à -2,6 milliards d’euros par rapport à 2019.”

Sur les neuf premiers mois de l’année, ADP, qui ne versera pas d’acompte sur dividende au titre de l’exercice 2020, fait état d’un trafic en baisse de 61,8% à 72,3 millions de passagers entre le 1er janvier et le 30 septembre (hors trafic d’Istanbul Atatürk et hors trafic de GMR Airports – en Inde, Philippines et Grèce – en 2019).

Les aéroports franciliens de Paris-Charles de Gaulle et de Paris-Orly) ont subi eux un baisse plus marquée de 66,3% à 27,8 millions de passagers.

A plus long terme, ADP maintient sa projection d’un possible retour “à la fin de la période comprise entre 2024 et 2027” au trafic qui était enregistré dans les aéroports franciliens en 2019, avant que la pandémie ne mette le transport aérien à genoux. (info Reuters)

Continue Reading
Advertisement

Les + lus