fbpx
Connect with us

Actualité

Coronavirus : n’ayez pas peur de prendre l’avion

Promiscuité, confinement, ventilation… En cette période de propagation du Covid-19, voyager en avion peut faire peur. A tort selon un expert.
Confinant plusieurs dizaines de passagers dans un espace clos pour plusieurs heures, l’avion, considéré, à tort, comme un réservoir à virus, peut inquiéter en cette période de propagation du Covid-19.

Air France applique des procédures strictes en matière d’hygiène. Ainsi, avant chaque départ, quelle que soit la destination, les avions font l’objet d’un nettoyage complet, avec notamment l’aspiration des moquettes et des sièges, Le nettoyage de toutes les surfaces avec lesquelles les clients sont en contact (tablette, accoudoir, écran, télécommande, toilettes, etc.) au moyen de produits désinfectants homologués, le renouvellement systématique des couvertures, distribuées sous film plastique protecteur.

Les coussins ont été supprimés des vols court et moyen-courriers

Depuis l’apparition du COVID-19, les coussins ont été supprimés des vols court et moyen-courriers. Sur les vols long-courriers de/vers des zones d’exposition à risque, en complément des mesures de nettoyage habituelles, les coussins sont désinfectés entre chaque vol au moyen d’un spray homologué.

Les membres d’équipage ont par ailleurs à leur disposition sur chaque vol des lingettes nettoyantes, des gants vinyle, des sprays désinfectants, des masques de protection, des kits de nettoyage (gants + lingettes).

La plupart des Airbus et Boeing sont pourvus de filtres HEPA

Enfin, tous les avions exploités par Air France sont équipés d’un système de recyclage de l’air. L’air des cabines est totalement renouvelé plus de 20 fois par heure, ce qui représente un taux très supérieur à celui constaté dans les logements ou autres environnements fermés au sol.

Le système de recyclage est équipé de filtres « High Efficiency Particulate Air » ou filtres HEPA, identiques à ceux utilisés dans les blocs opératoires. Ces filtres extraient plus de 99,999% des virus les plus petits, y compris ceux dont la taille ne dépasse pas 0,01 micromètre, assurant ainsi la conformité de l’air des cabines avec les normes de qualité. Les virus de type coronavirus, dont la taille varie entre 0,08 et 0,16 micromètre sont filtrés par les filtres HEPA.

Le nom de ce dispositif provient d’une norme industrielle et aurait été créé aux Etats-Unis lors de la Seconde Guerre mondiale dans le but de filtrer les particules radioactives.

Actualité

Boeing vise des appareils sans pétrole d’ici 2030

Boeing Co commencera à livrer d’ici la fin de la décennie des avions de ligne capables de voler sans pétrole et uniquement grâce à des biocarburants, a annoncé l’avionneur vendredi à Reuters.

Cet objectif du constructeur s’inscrit dans l’ambition plus large du secteur aéronautique de réduire ses émissions de carbone de moitié d’ici 2050, a expliqué le groupe américain.

« C’est le défi de notre époque », a déclaré à Reuters le directeur de la stratégie du développement durable de Boeing, Sean Newsum.

L’aviation commerciale représente actuellement environ 2% des émissions mondiales de dioxyde de carbone et environ 12% des émissions du secteur des transports, selon les données de l’ATAG (Air Transport Action Group), groupement d’experts du secteur aéronautique.

Boeing n’a concrètement qu’une décennie pour atteindre cet objectif car les avions de ligne qui entreront en service en 2030 devraient continuer à voler jusqu’en 2050.

En 2018, l’avionneur américain a inauguré le premier vol d’un appareil utilisant 100% de biocarburants. Il s’agissait d’un cargo 777 utilisé par la société de messagerie FedEx.

Jusqu’à présent, les biocarburants peuvent être mélangés à du kérosène jusqu’à un niveau maximal de 50%, a précisé Boeing.

Les carburants alternatifs au kérosène peuvent être fabriqués à partir de déchets végétaux, de graisses animales ou encore de canne à sucre entre autres sources.

Continue Reading

Actualité

Alstom annonce avoir signé un Protocole d’accord pour construire le 1er métro de Belgrade

Alstom annonce avoir signé un Protocole d’accord (PdA) avec le gouvernement serbe en vue de la construction de la phase 1 de la première ligne du futur métro de Belgrade.

Dans ce projet, Alstom se chargera d’une grande partie des travaux, incluant les rames de métro, les systèmes digitaux de contrôle des trains, les portes palières, l’infrastructure (la pose des voies et les solutions d’alimentation électrique) ainsi que l’intégration du système de transport.

Les deux premières lignes s’étireront sur près de 42 kilomètres: 22 kilomètres pour la première ligne et environ 20 kilomètres pour la seconde.

La construction du nouveau réseau de métro devrait débuter à la fin de l’année, en attendant la signature du contrat avec les autorités serbes compétentes, indique Alstom.

Continue Reading

Actualité

Costa Croisières annule les croisières jusqu’au 12 mars 2021

D’après nos confrères de Tourmag, Costa Croisières annule les croisières à bord des Costa Deliziosa, Costa Firenze et Costa Luminosa jusqu’au 12 mars 2021. La compagnie annonce une reprise avec le Costa Smeralda le 13 mars 2021.

Costa Croisières a décidé de reporter la reprise de ses croisières au 13 mars 2021.

La compagnie estime que « l’ensemble des restrictions actuelles ne permettent pas à ses clients de bénéficier d’une expérience optimale ni de pouvoir explorer pleinement les destinations des itinéraires proposés ».

Elle reprendra ses activités le 13 mars prochain avec le Costa Smeralda qui proposera des mini-croisières de 3 et 4 jours, ou une croisière de 7 jours (escales à Savone, La Spezia, Civitavecchia, Naples, Messine et Cagliari).

Toutes les croisières initialement prévues à bord des Costa Deliziosa, Costa Firenze et Costa Luminosa entre le 1er février et le 12 mars 2021 sont ainsi annulées.

Les nouveaux programmes pour ces trois navires seront annoncés prochainement. Costa informe les agences de voyage et les clients concernés par ces changements.

Continue Reading
Advertisement

Les + lus