fbpx
Connect with us

Transport aérien

VIDÉO: voici à quoi ressemble l’atterrissage à l’aéroport de New-York JFK vu d’un cockpit

Magnifiques autant qu’impressionnantes, ces images valent le détour…

Un pilote a filmé son atterrissage vers l’aéroport de New-York JFK depuis son cockpit. Et la vidéo, tournée la semaine dernière qui a déjà 45 300 vues, confirme que New-York est la ville de tous les adjectifs, la ville de tous les superlatifs…Belle, géante, fascinante, violente, envoûtante, surprenante, accueillante, généreuse… tout en « plus » …. Si américaine, si peu américaine !

On y voit d’abord, depuis le cockpit d’un Boeing 777, une approche par l’est, après un survol de Montauk à Long Island puis un atterrissage sur la piste « 04 ». Au loin, on aperçoit l’Etat de New-York.

La chaîne YouTube « High Pressure Aviation Films« , qui a diffusé ces images, est née en 2012 et dirigée par Hugo Possamai, un pilote de ligne passionné d’images et de films.

Actualité

Airbus veut commercialiser en 2035 le premier avion à hydrogène

Airbus travaille sur trois concepts d’avion à hydrogène, avec l’ambition d’être le premier constructeur à mettre en service un tel appareil en 2035, déclare Guillaume Faury, le président exécutif de l’avionneur européen dans un entretien au journal Le Parisien/Aujourd’hui en France daté de lundi.

1er concept : 200 places avec un rayon d’action de 3.500 km

Le premier concept est un avion de configuration classique pouvant aller jusqu’à 200 places avec un rayon d’action permettant de faire plus de 3.500 km, explique-t-il.

2e concept : avion à hélice 100 places

Le deuxième concept sera un avion à hélice, pouvant embarquer environ 100 passagers, pour des trajets plus courts.

3e concept : aile volante 200 places

Le troisième concept repose sur le principe d’une aile volante d’environ 200 places qui permet d’étudier une configuration complètement différente pour le stockage de l’hydrogène et la propulsion.

« Nous pensons que ces trois concepts préfigurent ce à quoi pourrait ressembler le premier Airbus zéro émission », explique-t-il.

« Il nous faut encore cinq ans pour mettre en compétition plusieurs technologies, les maturer et choisir la meilleure pour l’avion. Il nous faudra ensuite deux ans pour trouver les fournisseurs, les sites industriels, etc. Donc, la mise en programme est prévue aux environs de 2028 », indique le dirigeant.

« Notre ambition est d’être le premier constructeur à mettre en service un tel appareil en 2035 », ajoute-t-il.

Continue Reading

Actualité

ATR réalise avec succès le vol inaugural de son nouvel avion-cargo régional à Toulouse

L’ATR 72-600F offrira aux opérateurs cargo tous les avantages du turbopropulseur régional de dernière génération numéro un du marché.

ATR, constructeur numéro un mondial d’avions régionaux, a annoncé le 16 septembre avoir réalisé avec succès le vol inaugural de son nouvel avion-cargo régional, conçu dès l’origine pour le transport cargo. L’appareil a décollé à 14h de son site de Saint-Martin et le vol a duré deux heures. Au cours du vol, l’équipage a effectué un certain nombre d’essais pour mesurer le domaine et les performances de vol du nouvel appareil. La première livraison de l’avion aura lieu auprès de FedEx Express, la plus grande compagnie de fret aérien et de transport express au monde. En novembre 2017, FedEx Express avait signé une commande ferme de 30 appareils, plus 20 options. L’arrivée du nouvel appareil renforce la position de leader d’ATR sur le marché régional des avions-cargos, où les ATR représentent déjà un tiers de la flotte en service.

Ce nouvel avion-cargo, sorti tout droit de la chaîne d’assemblage, offrira aux opérateurs des avantages uniques. Grâce à sa grande porte cargo incluse dans la conception d’origine et à la même large section transversale que tous les appareils ATR, cet avion-cargo pourra accueillir des marchandises en vrac ainsi que des palettes et des conteneurs conformes aux normes de l’industrie. L’appareil fournira également aux opérateurs la toute dernière suite avionique évolutive. Elle permettra au cockpit ultramoderne du -600F de rester à la pointe de la technologie, les compagnies aériennes de fret pouvant y intégrer toutes les futures innovations, afin d’améliorer encore les performances de l’appareil.

Born to be a freighter

Take a peek at the first flight of our regional freighter aircraft – a new member of our #ATR-600 series. #FedEx #avgeeks #FirstFlight #ATR72-600F aircraft! #Freighter #ATR72 #Cargo #Delivery #Ecommerce

Publiée par ATR Aircraft sur Jeudi 17 septembre 2020

Continue Reading

Actualité

Le groupe ADP réhabilite l’une des trois pistes de l’aéroport Paris-Le Bourget

Le Groupe ADP a entamé la réhabilitation de la piste 03/21 de l’aéroport Paris-Le Bourget. Jusqu’au 5 octobre, une centaine de compagnons du groupe NGE vont se relayer pour remettre à neuf 1 800 mètres d’enrobés.

D’une longueur de 2 665 mètres, la piste 03/21 de l’aéroport Paris-Le Bourget a été construite en 1945-1946 avant une mise en service en 1951. La structure originelle de la chaussée est constituée d’une couche de surface (roulement + liaison) bitumineuse dont l’épaisseur varie de 9 cm à 11 cm sur les trente mètres centraux.
À la suite des analyses du laboratoire du Groupe ADP et après plus de 25 ans de service, une réhabilitation s’est avérée nécessaire pour remettre en état certaines parties de la couche de roulement.

« C’est cette surface qu’il nous faut remettre à neuf. Les couches inférieures ne font apparaître aucun défaut structurel. Nous ne rénovons donc que le strict nécessaire. Pour autant, nous avons souhaité tout mettre en œuvre pour favoriser le recyclage des éléments d’époque. Nous allons ainsi recycler les enrobés dans cette nouvelle surface, nous permettant d’atteindre un taux de recyclage des matériaux de plus de 40 % », souligne Thierry de Séverac, Directeur Ingénierie et Aménagement du Groupe ADP.

La piste 03-21 est essentiellement utilisée quotidiennement au roulage pour l’exploitation de la piste 07-25, afin de rejoindre différentes aires de trafic mais également pour les opérations de décollage et d’atterrissage pendant le « salon du Bourget » (SIAE) qui a lieu tous les deux ans.
 
« Le Groupe ADP nous a fait confiance grâce aux compétences acquises sur nos grands chantiers autoroutiers et nos références aéroportuaires [Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, aéroports de province et bases militaires]. Nous avons investi dans la formation sûreté propre aux aéroports pour tous nos collaborateurs et avons développé spécifiquement une application mobile de geofencing (barrière virtuelle en géolocalisation GPS) appelée « RedLight by NGE » pour sécuriser la circulation de nos engins. Nous mobilisons notre plus grande centrale d’enrobés pouvant produire 400 tonnes d’enrobés par heure. Enfin, dans le cadre de notre démarche qualité et environnementale, les enrobés rabotés sont revalorisés dans les formulations d’enrobés et mis en œuvre autour des regards de balisage ou d’assainissement le long de la piste », déclare Yoann André, Directeur Grands Travaux chez NGE.

Continue Reading
Advertisement

Les + lus