fbpx
Connect with us

Actualité

3 futurs parcs d’attraction vont voir le jour en France

Être immergé en plein second empire avec un casque virtuel, découvrir la faune et la flore du monde sans quitter sa région, se mettre dans la peau d’un soldat romain l’espace d’une journée : ce sont là quelques-uns des concepts de parcs d’attraction censés voir le jour prochainement en France. Avec ces loisirs inédits, on est bien loin des manèges des premières générations.

Tropicalia, la forêt amazonienne au cœur du Pas-de-Calais

Tropicalia, une serre tropicale gigantesque qui doit s’implanter, au printemps 2022 dans le Pas-de-Calais.

Dévoilé en 2018 et développé par le cabinet Coldefy & Associés architectes urbanistes, il comprend la création d’un dôme de 20.000 m2, ce qui en fait la plus grande serre tropicale au monde. Les 500.000 visiteurs annuels attendus pourront y découvrir tout l’écosystème propre à l’Amazonie, grâce notamment, au maintien d’une température comprise entre 26 et 28 degrés toute l’année.

La plus grande serre tropicale du monde, placée sous un dôme dans le Pas-de-Calais, est l’un des projets les plus controversés. Il attise la colère des militants écologistes. Coût de l’opération : 50 millions d’euros.

Imaginé pour accueillir la flore et la faune exotique, tout en respectant un savant équilibre, il devrait s’étendre sur une surface de près de 20 000 m². Poissons amazoniens, papillons arc-en-ciel et autres lézards seront ainsi abrités dans ce parc censé recréer leur environnement. Le site sera construit sur plusieurs niveaux avec une zone forestière, une plage et un gigantesque bassin pour les poissons. L’idée est ainsi de promouvoir l’écotourisme.

Des restaurants, des hôtels, un laboratoire ainsi qu’un jardin tropical pour mener des expériences scientifiques sont également prévus. Mais les associations dénoncent ce projet coûteux pour les collectivités territoriales, qui doit mordre sur 9 hectares de terres agricoles. Et c’est sans parler du confinement d’animaux tropicaux, et des installations nécessaires pour reproduire leur environnement naturel. Le projet devrait toutefois sortir de terre en 2021, au parc du champ de Gretz à Rang-du-Fliers, une fois que tous les recours auront été purgés.


Le Parc Napoléon, un retour dans le second empire

La Seine-et-Marne serait-elle sur le point de devenir la capitale des grands parcs d’attraction ? Peut-être, mais pas tout de suite. Annoncé en grandes pompes depuis 2017, le parc Napoléon, toujours en projet, risque d’être livré plus tardivement que prévu.

A l’origine, ce parc à thème autour de la Révolution française et de l’Empire napoléonien devait voir le jour en 2023. Mais faute de financeurs, il pourrait ne sortir du sol de Marolles-sur-Seine qu’en 2024… si ce n’est plus tard. Car il manque encore 244 millions d’euros à l’opération pour se faire.

Le projet, implanté sur 56 hectares, est en effet ambitieux. Pour plonger le visiteur entre les XVIIIème et XIXème siècle, un système immersif, à base de casques de réalité virtuelle et de la modélisation en 3 dimensions doivent être déployés. Ces innovations seraient réalisées par les sociétés françaises du jeu vidéo pour conserver l’image « Made in France » du parc.

Mais outre les financements, les promoteurs du projet vont devoir faire face aux associations de défense de l’environnement, déjà vent debout contre ce projet situé en pleine zone protégée. Qu’à cela ne tienne, les collectivités territoriales imaginent déjà attirer 750 000 visiteurs. Le parc serait ouvert 200 jours par an pour un prix moyen de 35 euros par jour. De Iéna à Waterloo, l’issue du parc Napoléon ressemble fort à la destinée de l’empereur.


Rustik Park : glissez-vous dans la peau d’un soldat

Après le Puy-du-fou voici Rustik Park, dont les portes doivent ouvrir dès 2021. Situé près de Sées en Normandie, il se propose de plonger les visiteurs dans trois univers : la Rome antique, le royaume viking et le Moyen-Âge. Ici, les visiteurs font le spectacle en se mettant dans la peau d’un viking, d’un romain ou encore d’un chevalier. Ils sont les acteurs de leur aventure et ont des quêtes à accomplir, délivrées par le maître de ce jeu grandeur nature. Des personnages non-joueurs sont là pour les aiguiller pour qu’ils atteignent leurs objectifs.

Quasiment terminé, le parc, situé à Chaouillé dans l’Orne sur une parcelle de 35 hectares, commencent déjà à ouvrir ses portes. 5 dates d’ouverture au public ont été programmées et les ventes de billets se sont écoulées en moins de 10 minutes. Les journées de jeu dureront 8h, de 14h à 22h30. Les participants profiteront d’une collation, d’un repas chaud, d’un entrainement au combat, du prêt d’un costume, et participeront à une activité nocturne, au prix de 65 euros. Le parc est réservé au plus de 16 ans. Si les fans de jeu de rôle sont évidemment visés, les créateurs souhaitent attirer un public plus élargi. Ouvert une centaine de jours par an pour 1 500 visiteurs au maximum, Rustik Park pourrait voir ses tarifs baisser et passer à 30 euros pour un adulte et 20 euros pour un enfant à condition d’attirer au moins 300 personnes par jour.

Actualité

AquaSplash Antibes ouvre ses portes ce 15 juin

Ce 15 juin 2024, le parc aquatique AquaSplash d’Antibes accueille les premiers visiteurs de la saison estivale. Niché sur la Côte d’Azur, ce parc promet des moments de joie et d’amusement pour petits et grands.

Des attractions pour tous les goûts

Avec 2 000 mètres de glissades sécurisées, AquaSplash propose une variété d’attractions pour toute la famille. Les amateurs de sensations fortes seront comblés avec 24 toboggans spectaculaires, dont le fameux Sidewinder et le Turbolance. La piscine à vagues, avec son ambiance musicale entraînante, garantit des moments de plaisir et de détente. Les plus jeunes ne sont pas oubliés avec l’Île aux Pirates, un espace coloré et sécurisé conçu pour eux.

Un espace VIP pour un confort absolu

Envie de vous détendre entre deux baignades ? L’espace VIP d’AquaSplash vous attend avec ses barnums et ses lits balinais, parfaits pour un moment de repos bien mérité.

Des services pour une journée réussie

AquaSplash met tout en œuvre pour assurer une journée agréable à ses visiteurs :

  • Restauration : Plusieurs points de vente offrent des repas rapides, des snacks, et des boissons rafraîchissantes. Vous pourrez déguster burgers, hot-dogs, salades, glaces et granitas.
  • Boutique de souvenirs : Trouvez tout ce dont vous avez besoin pour une journée au parc, des maillots de bain aux lunettes de soleil en passant par les chapeaux et la crème solaire.
  • Sécurité : Des maîtres-nageurs diplômés surveillent constamment les baignades pour garantir la sécurité de tous.

Offre spéciale d’ouverture

Pour fêter son ouverture, AquaSplash propose une offre exceptionnelle : du 15 juin au 7 juillet 2024, le billet adulte est au prix du billet enfant, soit 27,90 € au lieu de 32,90 €.

Une extension prévue pour 2025

Et ce n’est pas tout ! AquaSplash prépare déjà une extension spectaculaire pour 2025 avec de nouvelles attractions :

  • Tour Multi-toboggans : Découvrez trois nouvelles attractions à sensations depuis une tour centrale.
  • Le Crotale : Une descente en bouée de 175 mètres pour 2 ou 3 personnes.
  • Le Racer : Un double toboggan pour des courses palpitantes.
  • Flat-line loop : Pour les plus téméraires, un toboggan avec un départ vertical.
  • Piscine à vagues géante : Une surface de 1500 m² pour encore plus de fun.
  • Zone VIP+ : Un espace exclusif avec des barnums et transats pour un confort optimal.
  • Nouveau espace de restauration : Repensé pour mieux servir les visiteurs.

AQUASPLASH… infos pratiques

Adresse
306 avenue Mozart, 06600 Antibes
Téléphone : +33 4 93 33 49 49 (gratuit) 

Horaires et tarifs Horaires d’Ouverture : Du 15 juin au 1er septembre 2024.

Tarifs :
Billet Simple : 32,90 € pour les adultes, 27,90 € pour les enfants.

Barnum : 74,90 € (1 tente VIP, 4 transats, 4 boissons).

Lits Balinais : 49,90 € (1 lit balinais VIP, 2 matelas, 2 boissons).
Comment venir ?
En Voiture : Autoroute A8, sortie Antibes (n°44), suivre « Marineland ». À seulement 1h30 de Toulon et à moins de 2h de Marseille. Parking payant

En Train : La gare de Biot est à seulement 300 m d’Aquasplash. Offre partenaire à découvrir sur www.ter-sncf.com.

En Vélo : Rejoignez-nous via la Véloroute du bord de mer ou les pistes cyclables de la RN7. 

Continue Reading

Actualité

Les vols low cost dans le viseur de l’UE : et les jets privés ?

L’UE pourrait mettre fin aux vols low cost, impactant les personnes à revenu faible à moyen qui voyagent fréquemment. En revanche, les jets privés, plus polluants, ne sont pas concernés, ce qui pose un problème d’équité.

Hausse des prix des billets d’avion

Les prix des vols intra-UE ont augmenté de 20 à 30 % depuis la pandémie, à cause de la forte demande, de l’augmentation des coûts du carburant et des perturbations des chaînes d’approvisionnement. Les tarifs devraient continuer de grimper en raison de la réforme du système d’échange de quotas d’émission de l’UE, supprimant les quotas gratuits pour les compagnies aériennes entre 2024 et 2026.

L’UE envisage aussi de réformer la directive sur la taxation de l’énergie, qui supprimerait les exemptions de taxes sur le kérosène, entraînant encore une hausse des prix des billets. Certains pays comme la France soutiennent un prix minimum pour les vols intra-UE.

Baisse de la demande

Se conformer aux nouvelles normes coûterait aux compagnies aériennes européennes 13 à 14 fois plus qu’en 2019, selon Airlines for Europe. Si ces coûts sont répercutés sur les consommateurs, la demande de vols pourrait baisser de plus de 8 % d’ici 2030.

Bien que cela réduise les émissions de CO2, cela restreindrait les voyages pour les personnes à faible revenu, limitant leurs opportunités de déplacement et d’échanges culturels.

Une transition injuste

Les riches continueront de voyager en jets privés, émettant beaucoup plus de CO2 par passager qu’un vol régulier. L’UE devrait également réguler ces vols pour une transition climatique équitable. Une récente étude de Greenpeace montre une augmentation des vols privés en Europe, souvent pour des trajets courts pouvant être faits en train.

Initiatives nationales

Certains pays comme la France et les Pays-Bas poussent pour des régulations sur les jets privés. La France envisage une interdiction ou une super-taxe sur ces vols, et l’aéroport d’Amsterdam pourrait restreindre l’accès aux jets privés. Une action européenne coordonnée serait nécessaire pour une réglementation efficace.

D’après un article de « The Conversation« 

Continue Reading

Actualité

Le « Toutourisme » : un phénomène de niche ou vraie tendance ?

Voyager avec son animal de compagnie peut souvent être un véritable casse-tête. Pour simplifier les séjours des propriétaires et de leurs animaux, un label touristique a vu le jour, offrant un panel de lieux référencés et partenaires.

Avec dix-huit millions de propriétaires de chiens en France, sans même compter les propriétaires de chats, il est impensable d’ignorer cette clientèle avide de découvrir nos côtes et nos campagnes verdoyantes.

En 2007, l’office de tourisme de Troyes a eu l’idée de créer le label « Toutourisme ». Depuis, ce concept s’est largement diffusé à travers le pays, avec 46 offices de tourisme partenaires, dont celui de Fréjus dans le Var, une commune qui entretient une longue histoire d’amour avec les animaux.

De la protection des tortues marines à la création d’une chatterie en 2022, Fréjus organise également une grande journée de solidarité pour la cause animale ce samedi, de midi à 18h sur la base nature.

Notation de une à trois pattes

Le principe du Toutourisme? Il consiste principalement à renseigner les maîtres sur les bonnes adresses – magasins, hôtels, campings – et sites où ils peuvent se promener sans encombre. Il fournit aussi une liste de vétérinaires, pensions, associations, et autres partenaires.

« Vraiment toutes les régions s’y mettent. Ce n’est pas seulement de “l’acceptation”, mais un réel accueil personnalisé! », observe une porte-parole de Toutourisme.

L’office de tourisme du Pays de Fayence, avec ses neuf villages perchés, a également adopté ce label sans réserve. La Région Sud promeut aussi son propre label « Ville amie des animaux ».

En 2023, dix-sept communes ont été distinguées par ce label. Récemment, dix-neuf autres communes ont été affiliées, graduées d’un label allant de une à trois pattes selon leur prise en compte des animaux dans l’espace public et leur engagement en faveur des propriétaires.

Depuis avril, les villes de Menton et Toulon ont obtenu la note maximale de « trois pattes », tandis que Grimaud, Le Lavandou, Six-Fours-les-Plages, Valbonne, et Le Cannet ont reçu « deux pattes ».

Moins d’abandons

Le Var est l’une des destinations les plus prisées par cette clientèle, mais certains assurent que le département préféré des chiens est le Calvados. Pourquoi? Mystère. Ce qui est certain, c’est que cette démarche va bien au-delà de la simple bienveillance puisqu’elle participe aussi à la lutte contre les abandons d’animaux. Cette initiative bénéficie du soutien de Brigitte Bardot et de sa fondation, une caution précieuse pour ce projet novateur.

Continue Reading
Advertisement

Les + lus