fbpx
Connect with us

Voyages

Plusieurs manières personnalisées de voir l’Afrique

Divers types de séjours sur mesure faisable sur le grand continent africain

Le continent africain possède un réel atout dans le domaine environnemental. Les dirigeants des pays le constituant axe leurs efforts sur le tourisme, car ils en reconnaissent la valeur. De ce fait, les offres se multiplient. De nos jours, les voyageurs peuvent programmer des vacances selon leurs envies, totalement sur mesure. En voici trois exemples.

Séjour en totale immersion avec la nature dans le luxe

Les safaris correspondent, à première vue, à des séjours dans des conditions difficiles. D’autres manières sont pourtant envisageables.Les safaris privés constituent une manière de jouir du luxe en Afrique. Dans cette formule, les voyageurs disposent de véhicules confortables accueillant un nombre très restreint de passagers. Les guides et les chauffeurs s’adaptent aux horaires des visiteurs, tout en leur montrant des lieux que d’autres touristes ne découvrent pas forcément. Le luxe peut être poussé jusqu’à effectuer un safari par hélicoptère ou avion privé. De cette manière, les aventuriers n’ont qu’à baisser les yeux pour admirer les big five et autres célébrités du monde animal. La qualité des hébergements compte aussi énormément dans ce genre de visite. Les clients sont accueillis dans des tentes de luxe. Ils ne possèdent que l’apparence de camping, mais se dotent de tous les appareils et les accessoires de la vie moderne. 

Séjour sur mesure en accord avec l’environnement par le biais de l’écotourisme

Pendant longtemps, le safari se heurtait aux convictions des écologistes. Aujourd’hui, il est possible de rester fidèle à ses principes tout en profitant de la générosité de la nature africaine. Pour ce faire, les voyageurs choisissent de loger dans des hébergements responsables. Ces locatifs se développent dans tous les pays africains. Ils défendent la cause environnementale de plusieurs manières. Certains refusent le tourisme de masse en réduisant leur capacité d’accueil. D’autres forment leur personnel à adopter les gestes écoresponsables. D’autre part, les visiteurs peuvent monter des voyages personnalisés comme un séjour Afrique Marco Vasco en harmonie avec leurs convictions. Des itinéraires bien pensés permettent d’admirer les animaux sans nuire à leur habitat naturel. Les découvrir en petit comité et hors des sentiers battus les préserve du stress causé par l’arrivée massive de curieux. Participer à des projets solidaires contribue aussi à leur longévité.

Séjour à petit prix, mais avec autant de plaisir en Afrique

D’une manière générale, les safaris coûtent assez cher. Cela provient des taxes et des droits d’entrée. En outre, peu de personnes osent s’y lancer sans le concours d’un guide ou d’un chauffeur. Cependant, avec de la débrouillardise, il y a moyen de profiter d’un safari intéressant sans se ruiner. Les touristes doivent d’abord oublier les réserves célèbres qui affichent des tarifs en adéquation avec leur renommée. Certains parcs peu connus présentent des prix d’entrée très corrects, alors qu’ils abritent autant d’animaux qu’ailleurs. Ensuite, voyager avec un petit budget implique de vivre l’aventure du camping. Ce dernier, pratiqué en Afrique, se révèle magique. Le mieux consiste à demander la permission s’il n’y a pas d’aires spécialisées. Les parcs autorisent ce mode d’hébergement le plus souvent. Il est impossible de ne pas mentionner l’Afrique du Sud pour un safari à petit prix, mais, malgré tout, réussi. 

terrepeuconnue.com

Actualité

Les plus beaux lieux à ne pas rater lors d’un voyage au Sri Lanka

Partir à l’exploration de quelques sites touristiques du Sri Lanka

Etat insulaire de l’océan Indien, le Sri Lanka possède un grand nombre d’endroits fascinants. C’est la destination idéale pour les amateurs de découvertes. Ce pays attire plusieurs touristes avec ses somptueux temples bouddhistes, ses parcs nationaux et ses plages paradisiaques. En outre, une multitude d’activités permettent de passer un moment inoubliable.

Visiter quelques magnifiques temples lors d’un séjour au Sri Lanka

Le Sri Lanka possède un grand nombre de sites religieux qui permettent aux touristes de découvrir l’histoire de cette île. Visiter quelques-uns figure parmi les activités que les voyageurs ne peuvent pas manquer. Le temple d’or de Dambulla fait partie des sites les mieux préservés du Sri Lanka. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce temple se situe en plein cœur du Triangle Culturel sri lankais. Il s’agit d’un ensemble de cinq grottes sanctuaires. A l’intérieur de celles-ci, on trouve plus de 150magnifiques statues de Bouddha et quelques divinités hindoues. On peut y admirer des peintures rupestres qui forment une série de tableaux représentant l’histoire du Bouddhisme au Sri Lanka. Afin de profiter sereinement de l’atmosphère de ce lieu, il faut s’y rendre tôt le matin.

A part cela, les touristes peuvent visiter le temple de la dent de Bouddha qui se situe à Kandy. Autrefois, ce lieu sacré faisait partie d’un vaste complexe architectural qui comptait la résidence des souverains Kandyens. Inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO,ce sanctuaire conserve une relique de la dent de Bouddha. Celle-ci est gardée dans sept coffrets d’or incrustés de pierres précieuses. La salle qui abrite ce coffre est ornée de grandes défenses d’éléphants et d’or. Il est à noter que l’entrée de ce beau temple est payante et il faut enlever les chaussures. Il faut aussi couvrir les épaules et les genoux. C’est admirable d’y assister à la ferveur des pratiquants qui y viennent prier, se recueillir et déposer des offrandes.

Faire un safari dans les parcs nationaux du Sri Lanka

Le Sri Lanka possède une multitude d’animaux sauvages qui continuent d’évoluer dans leur habitat naturel. Lors d’un voyage au sri lankales routards peuvent visiter quelques parcs nationaux et faire un safari. Ils peuvent par se rendre au parc national de Yala. Celui-ci se situe dans une région constituée de forêts sèches, lacs et lagunes saumâtres. C’est l’un des meilleurs parcs pour faire un safari au Sri Lanka. On y observe une variété d’animaux qui se baladent librement entre les plaines verdoyantes et la jungle imposante. En explorant les coins les plus sauvages du parc, on peut voir des léopards, des ours paresseux, des panthères, des chacals,… De plus, ce parc est un excellent endroit pour observer des oiseaux. Ceux-ci incluent le coq de Lafayette, le pigeon de Ceylan, le barbu à couronne rouge, le bulbul à tête noir, etc.

Les promeneurs peuvent également faire un safari dans le parc national de Wilpattu. Situé au nord-ouest du Sri Lanka, cette réserve naturelle s’étend sur plus de 130 hectares.Il s’agit du plus grand parc national du pays. Le meilleur moyen d’y observer des animaux en toute sécurité est de monter dans un 4×4 à toit ouvrant. Ce parc abrite un grand nombre d’espèces endémiques. On peut y voir des éléphants, des cerfs, des sangliers, des buffles, des cochons sauvages et du fameux ours paresseux. Avec un peu de chance, on peut rencontrer des léopards, l’un des animaux les plus fascinants du Sri Lanka.Par ailleurs, ce parc est peuplé de nombreux oiseaux tels que les hérons, les aigles, l’Akalat à calotte brune, etc.

Partir à la découverte des plus belles plages sri lankaises

Un séjour dans un pays n’est pas complet si on ne découvre pas ses plages. Comme le Sri Lanka est une île, il est bordé de plages paradisiaques. La plus connue d’entre elles est celle de Mirissa, une grande plage de sable blanc bordée de cocotiers. Située au sud de l’île, cette station balnéaire d’une beauté époustouflante est idéale pour la baignade. En fait, l’eau y est calme et les vagues sont moins puissantes. De plus, on y voit clairement les poissons car les eaux sont très claires. C’est également l’occasion de découvrir le Coconut Tree Hill. Il s’agit d’une colline recouverte de plusieurs cocotiers. Cet endroit est excellent pour admirer le coucher de soleil. Les couleurs y sont magiques, une mélange d’ocre et de vert.

Située au nord-est du Sri Lanka, la plage de Nilaveli figure également parmi les plus belles plages du pays. Elle fait partie des endroits à ne pas rater lors d’un voyage dans cette île. La plage de Nilaveli est très longue et étendue. Son sable doré et son eau transparente fond d’elle une plage parfaite lors de la haute saison sur la côte Est. Les touristes peuvent profiter pour visiter le Pigeon Island qui se trouve en face de cette plage. Il s’agit d’un parc national où l’on peut observer quelques espèces marines. Celles-ci incluent les requins à pointe noire, des tourtues, des dauphins, des poissons de toutes les formes et couleurs.

Merci à Terre Peu Connue

Continue Reading

Actualité

VOYAGE : évadez-vous vers La Réunion «l’île intense»

En 2020, La Réunion a fêté le 10ème anniversaire de l’inscription de ses «pitons, cirques et remparts» (plus de 40% du territoire réunionnais) au patrimoine mondial par l’UNESCO. Evasigo a eu la chance de pouvoir visiter ce joyau de l’océan Indien, comprenant le Piton des Neiges et le Piton de la Fournaise avec un écosystème d’une incroyable diversité. Epoustouflant, vous en aurez plein les yeux.

Alors que cette année, la crise sanitaire est toujours d’actualité, les touristes Français, pour des raisons de sécurité et d’obtention de visas, ont largement plébiscité les vacances en France. Dès lors, l’île de La Réunion, en tant que département d’Outre-Mer s’apparente comme un très bon choix, surtout pour les métropolitains en quête de destination exotique : à la fois tellement française et pourtant si différente, l’île est un joyau dans l’Océan Indien.

A partir du 9 juin 2021, les motifs impérieux ne seront plus exigés pour se déplacer entre l’Hexagone et La Réunion (dans les deux sens) ; ceci, uniquement pour les personnes vaccinées. Un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ continuera à être exigé. Les voyageurs en provenance et à destination de l’île s’engageront également à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs, qu’ils soient vaccinés ou non.

Les trois compagnies aériennes qui opèrent la destination, se livrent une bataille acharnée avec des tarifs très compétitifs. En ce moment, vous pourrez trouver des billets entre 500 à 600 euros au départ de Nice ou de Paris.

La rivière des Marsoins proche du sentier de Takama

Depuis 2010, plus de 40 % du territoire réunionnais figure dans la liste des biens naturels classés au Patrimoine mondial par l’UNESCO. Terre de contrastes et de diversité, l’île de La Réunion offre à ses visiteurs mille et un paysages et surprises sur ses 2 512 km2. Ceux qui la connaissent et la visitent la surnomme « l’île intense ».

Dans la grande famille des îles océaniques tropicales, La Réunion fait figure d’exception. Son coeur montagneux abrite des paysages grandioses, dominés par deux volcans boucliers adjacents, l’un endormi et l’autre extrêmement actif, par trois cirques bordés de remparts et disposés en as de trèfle, et par des ravines aux gorges souvent profondes. Ce relief accidenté et spectaculaire, d’une
beauté saisissante, abrite également une mosaïque d’écosystèmes unique au monde : il recèle une biodiversité remarquable, marquée par une proportion élevée d’espèces endémiques. Impossible de s’ennuyer à la Réunion tant les excursions possibles sont nombreuses. Alors n’hésitez plus et franchissez le pas vers « l’île Intense ».

Peut-on se rendre facilement à La Réunion ?
Oui : à partir du 9 juin 2021, pour les personnes vaccinées, il ne sera plus nécessaire de justifier des motifs impérieux pour voyager en Outremer.

Quelles sont les contraintes ?
– Les voyageurs en provenance et à destination de l’île s’engageront à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs, qu’ils soient vaccinés ou non.
– Test Covid-19 RT-PCR négatif dans les 3 jours précédant le vol
– Remplir un formulaire sanitaire en ligne qui vous attribue un QR code
– Une déclaration sur l’honneur d’absence de symptômes d’infection par la covid-19
– Pendant la durée du vol : masque obligatoire, sauf pendant les repas

Y aller

Vols réguliers depuis Paris, avec escale depuis la province à partir de 506 €
Sur place, il est conseillé de louer une voiture afin d’être autonome pour visiter les 2.512 km2 de l’île.

Un guide hors pair : faites confiance à Amandine

Evasigo a eu la chance d’avoir été guidé par Amandine (espritrandonnee.re) pendant cinq jours et nous avons pu apprécier son professionnalisme et son savoir tout au long du séjour. Amandine adapte votre visite/rando en fonction de votre état physique : tout âge, toute condition physique… C’est vraiment un plus.

Exemple de programme (une semaine)

Plus que pour ses plages, La Réunion est surtout connue pour ses randonnées, mais voici les principaux points d’intérêt :

1er jour : arrivée à La Réunion

Arrivée à La Réunion et découverte des environs. Repos après les 11h de vol
-Hôtel à Saint-Gilles : Ness By the Ocean****


2e jour : Cirque de Cilaos et cascade du bras rouge

Le Cirque de Cilaos est le plus grand de l’île. Cette caldeira née au sud du Piton des Neiges a connu une érosion gigantesque, dont les matériaux les plus fragiles ont été emportés. Ce Cirque offre le spectacle d’une succession de crêtes sans végétation surmontées de Pitons pointus enserrés de falaises verticales de plus de 1000 mètres de haut. Le Piton des Neiges, un volcan escarpé et inactif, surplombe cette ville. Il constitue le sommet le plus élevé de l’île (3071m) et même celui de l’océan Indien. Des cascades se déversent le long des pentes abruptes du canyon Fleurs Jaunes.
-Matin : visite du cirque et ses points de vue sur les pitons classés au Patrimoine mondial par
l’UNESCO : La Chapelle et le Piton de Sucre
-Déjeuner : restaurant chez Luçay dans le cœur du village
-Hôtel à Saint-Louis : Des Cabanes sur une île (hébergement insolite)


3e jour : Citée du Volcan et plaine des Sables

Après avoir traversé la Plaine des Cafres (haut plateau 1200m d’altitude), c’est par une route aux paysages magnifiques et variés : verts pâturages, forêts de cryptomérias, gentianes, que vous arriverez au « Nez de Bœufs ». Arrêt et point de vue sur la Rivière des remparts. Après quelques lacets, au détour d’un virage vous découvrirez la Plaine des Sables, véritable désert lunaire, puis vous arriverez au Pas de Bellecombe. Depuis son belvédère, au bord de l’enclos vous pourrez admirez le Piton de la Fournaise dans toute sa splendeur… Le Piton de la Fournaise, est situé dans la zone classée au Patrimoine mondial par l’UNESCO, il est né il y a maintenant 530.000 ans. Ce volcan fait jaillir ses fontaines et ses coulées de lave fluide sur ses pentes basaltiques qui, parfois, se jettent dans l’océan Indien.
-Matin : visite de la Plaine des Sables et descente au Formica Léo
-Déjeuner : « Ti Resto Lontan » à Bourg-Murat
-Après-midi : visite de la citée du volcan + cascade Langevin
-Hôtel à Saint-Pierre : La Villa Delisle ****


4e jour : forêt de Mare Longue , tunnel de Lave

En route vers le sud sauvage à Grand-Anse, Cap Méchant et la forêt de Mare Longue, site inscrit au Patrimoine mondial par l’Unesco. Puis visite du tunnel de Lave. En fin de journée, faire la route qui longe le bas du Piton de la Fournaise pour admirer les anciennes coulées de laves.
-Matin : visite de la forêt de Mare Longue
-Déjeuner : Chez Moustache
-Après-midi : visite du tunnel de laves et route N2
-Hôtel à Saint-Anne : Diana Déa Lodge ****


5e jour : forêt de Bélouve (randonnées ou visite classique)

La forêt de Bélouve est réputée pour ses tamarins des hauts et sa flore exceptionnellement
riche, étonnante et variée. De nombreux sentiers de promenade ou de randonnée
entretenus et balisés par l’Office National des Forêts (ONF) sont possibles dont notamment
celle du réputé Trou de Fer.
Visite de Grand-Etang, site au cœur du Parc National et unique lac d’origine volcanique et
autres sites naturels sur la côte est.

-Matin : visite / randonnée dans la forêt de Bélouve, sentier de Takamaka
-Déjeuner : picnic dans le Parc
-Après-midi : visite de Grand-Etang ou randonnée vers le Trou de Fer
-Hôtel à Saint-Gilles : LUX *****


6e jour : survol en hélicoptère de Mafatte et du Trou de Fer OU randonnée dans le cirque de Mafatte

Le Cirque de Mafate est inaccessible en voiture. Une centaine de sentiers de randonnées vous conduit jusqu’aux villages habités du cirque. Ces randonnées sublimes traversant les sentiers forestiers vous immergent dans des îlets où le temps s’est arrêté. Si vous randonnez, vous serez en pleine nature dans une ambiance chaleureuse autour de mafatais ravis de vous accueillir, une expérience impérative à vivre !

-Matin et après-midi : survol en hélicoptère de Mafatte et du Trou de Fer OU randonnée dans le cirque de Mafatte. Si vous randonnez, nous vous conseillons de vous rendre au début de la rando avec des 4×4 (Il existe des navettes ici)
-Déjeuner : Gîte Eloise
-Hôtel à Saint-Gilles : LUX *****


7e jour : nage avec les cétacés à Saint-Gilles et marché forain de Saint-Paul

Il existe différents prestataires qui vous permettrons de nager avec les dauphins à Saint-Gilles. Vous vivrez une expérience unique dans leur milieu naturel tout en respectant leur quiétude. Nous avons testé Duocean qui nous a donné pleine satisfaction, surtout pour le respect des animaux et du milieu marin.

-Matin : nage avec les cétacés (de 6h à 10h du matin)
-Après-midi : visite du marché forain de Saint-Paul puis retour vers la métropole

Textes, photos et vidéo : Laurent Schindelman

Continue Reading

Actualité

Une semaine pour visiter la Corse du Sud avec des enfants

Alors que la crise du Covid perdure, de plus en plus de touristes sont amenés à revoir leur planning de vacances. Partir en France ou à l’étranger ? Vers des destinations lointaines ou dans les territoires avoisinants ? Pour nous, comme pour de nombreux Français, le choix a été vite fait, et surtout motivé par la sécurité sanitaire : la Corse !

Avec des enfants, le choix Corse est d’autant plus rassurant : l’accueil, la sécurité, le dépaysement et surtout la beauté de l’île.

Entre côtes rocheuses, montagnes verdoyantes et plages immaculées, la beauté sauvage de la Corse est tout simplement à couper le souffle. Mais l’île recèle aussi de trésors humains et une culture locale bien vivante : gastronomie alléchante et villages pittoresques à flanc de montagne ne laisseront aucun voyageur indifférent. En réalité, découvrir la Corse offre un mariage unique entre douceur de vivre à la méditerranéenne et richesses naturelles préservées. On pourra s’immerger dans la sophistication d’une station balnéaire haut-de-gamme, entre yachts et rangées de palmiers, à Propriano ou Ajaccio, puis, en franchissant quelques kilomètres, se retrouver au milieu de paysages préservés, sur une plage isolée ou un petit sentier de montagne. Enfin, entre tours génoises qui parsèment le littoral, villages d’altitude et ports fortifiés, le patrimoine historique de la Corse est riche et varié. Bref, que vous soyez adepte du camping, de la randonnée en pleine nature (on pense évidemment au GR20), des sports aquatiques ou tout simplement de farniente à la plage, la Corse a de quoi remplir toutes vos attentes.

1er jour : Ajaccio et le sentier des Iles sanguinaires

Le sentier est situé à Ajaccio. Une fois arrivé dans le centre ville, il faut continuer sur la D111 en direction de l’ouest. Vous continuerez de longer la route côtière qui mène à la pointe de la Parata et vous arriverez jusqu’au grand parking des îles Sanguinaires. Ensuite, vous suivrez le court sentier qui vous mène jusqu’au promontoire autour de la Tour Génoise de la Parata. Lorsque vous serez au bout de la pointe, vous aurez une vue splendide sur les îles sanguinaires. Si la mer est agitée, vous pourrez faire des photos spectaculaires des îles et des rochers sur lesquels les vagues se brisent. Cette courte visite à pied (20 minutes aller-retour) vaut vraiment le détour, surtout le soir ou plus tard au coucher du soleil, pour voir le ciel autour des îles qui est teinté de toutes les nuances de rouge, offrant une vue à couper le souffle.

La Tour Génoise de la Parata au bout du sentier des ïles Sanguinaires

2e jour : Le Musée National de la Maison Bonaparte

Maison où vécut la famille Bonaparte entre 1682 et 1923, aujourd’hui restaurée et devenue musée national.

Napoléon vit le jour dans cette demeure le 15 août 1769. La maison natale de l’empereur abrite un musée consacré a la famille Bonaparte.
Mobilier, peintures, décorations vous replongent dans l’ atmosphère de la fin du 18ème siècle.
Sans doute l’endroit le plus singulier et le plus démonstratif afin de mieux comprendre le chemin parcouru par Napoléon.

La visite commence au second étage où sont évoqués l’histoire de la Corse à la fin du 18ème, les parents de Napoléon, sa jeunesse et le dernier passage du général Bonaparte en Corse lors de son retour d’Egypte en 1799.
Au premier étage, les salons présentent, dans un décor réalisé sous napoléon III, les meubles achetés en 1796 par Letizia, la mère de Napoléon. D’autres salles sont consacrées à la mort de Napoléon, à la légende napoléonienne et aux visites impériales à Ajaccio sous le second empire.

L’office de tourisme du Pays d’Ajaccio peut organiser des visites guidées de la Maison Bonaparte
Pour une clientèle groupe, sur demande , tout au long de l’année.
Pour une clientèle individuelle, d’avril à octobre, selon un programme de visites guidées.

La maison natale de l’empereur Napoléon
Aperçue du salon principal

3e jour : les Calanques de Piana et les cascades d’Aïtone

Les calanques de Piana (en langue corse calanche di Piana, au singulier calancal) sont situées sur la côte ouest, à Piana, à mi-chemin entre Ajaccio et Calvi, sur la route du bord de mer corse. La façon la plus classique de visiter les calanques de Piana c’est d’emprunter cette unique route qui relie les villages de Piana et de Porto : la D81. Étroite et sinueuse, cette magnifique route vous mènera au coeur des calanques sur environ 2km.

Les calanques se présentent sous la forme d’un petit chaînon montagneux en forme de « V » pointé vers la droite aux Roches Bleues, qui démarre au nord au-dessus de l’anse de Dardo situé sur la rive sud du golfe de Porto et se termine au sud au pont de Cavallaghiu. Le culmen s’établit à 698 m. Au milieu se trouve un rocher, dominé par Capu Ghineparu (515 m).

Ce site, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, il est d’une incroyable beauté.

Une fois, la visite en voiture terminée, rendez-vous au parking de la tête de chien et vous trouverez la petite randonnée du Chemin du Château-fort.

A travers un dédale de magnifiques rochers de couleur rougeâtre, un sentier mène au Château-fort. Ne vous méprenez pas, vous ne verrez pas un « vrai » château-fort, seulement un gros rocher qui en a la forme. Vous aurez surtout un merveilleux belvédère avec une vue imprenable sur le golfe de Porto, les Calanche, et au loin le village de Piana. Attention toutefois, prenez garde au précipice avec les enfants…

Les calanques de Piana
Le parking de la Tête de Chien

Situé à environ 50mn des calanques de Piana, rendez-vous aux cascades d’Aïtone, ne vous attendez pas à voir de hautes cascades spectaculaires tombant d’une falaise : les cascades d’Aïtone, c’est un ensemble de petites cascades et piscines naturelles creusées dans la roche, entourées par les arbres de la forêt d’Aïtone, qui donnent à l’ensemble cette si jolie couleur vert émeraude.

Les cascades d’Aïtone sont justes magnifiques. On aimerait les garder rien que pour soi… C’est un endroit à ne pas manquer, juste pour le plaisir des yeux.

Attention, qui dit site agréable dit aussi site très fréquenté en période estivale alors, pour éviter la foule, mieux vaut bien choisir ses horaires.


4e jour : visitez la fabrique de fromage U Palmentu à Bastelicaccia

U Palmentu, est une fabrique de fromage de brebis et de Brocciu AOC de qualité, entièrement artisanaux, situé sur Bastelicaccia à 15 mn d’Ajaccio.

Producteur de fromage corse depuis 19 ans, situé à Bastelicaccia sur la route d’Ocana, l’exploitation de François Vincenti produit depuis l’an 2000 du fromage corse distribué sur toute la région. Un savoir-faire traditionnel qui remonte à plus loin et s’inscrivant dans la continuité familiale puisque son grand-père était aussi berger.

Après le panneau, suivre le sentier et ses tournants à angle droit, sur quelques centaines de mètres pour arriver à la fromagerie à la fin d’une piste en terre.

Tout le rez de chaussée est consacré à un laboratoire moderne et fonctionnel où s’active le personnel. La pièce principale sert à la fabrication du brocciu et du fromage, deux couloirs distribuent sur d’autres espaces avec des fromages en saumure, des chambres froides et une cave pour l’affinage. L’accès aux lieux pour une visite nécessite des surchaussures jetables pour le respect des normes sanitaires européennes.


5e jour : visite de Corte et randonnée au Lac de Melu

En partant d’Ajaccio, comptez environ 1h30 pour Corte. Une fois arrivé dans le centre ville, nous vous conseillons de vous garer au parking (payant) de la Citadelle. Vous pourrez découvrir un musée et monument historique très intéressant que les enfants vont adorer.

La citadelle de Corte (surnommée nid d’aigle) est une citadelle du xviiie siècle construite autour d’un château du xve siècle et « musée de la Corse » de 1984 à Corte en Haute-Corse. La citadelle est classée aux monuments historiques depuis le 10 août 1977.

En 1984 le site est ouvert au public. Il offre une vue panoramique exceptionnelle sur les vallées de la Restonica et du Tavignano. Le château dans l’enceinte de la citadelle accueille :

  • Le musée de la Corse (musée d’Art et d’Histoire et musée régional d’Anthropologie de la Corse).
  • Le fonds régional d’art contemporain de Corse (FRACORSE)
  • Le centre de culture scientifique et technique de Corse (CCSTI)
  • Le pôle touristique centru di Corsica.
Escalier dans la citadelle qui servait pour accéder à la citadelle depuis la rue du Donjon
Vue panoramique depuis la citadelle sur la vielle ville et le paysage montagneux de la Corse

Après cette visite monumentale, nous vous conseillons la randonnée du Lac Melu qui plaira aux petits et comme aux grandes personnes. Depuis la vallée de la Restonica (la D 623), au départ de Corte (20mn en voiture) :

Il est préférable d’avoir un véhicule pour aller au terminus de cette vallée qui fait 16 Km. Ensuite vous avez la possibilité de laisser votre voiture au Parking du « Lamaghjosu » – alt. 1350 m (parking payant à partir du mois de mai jusqu’au mois de septembre : 6 € pour une voiture et 3 € pour une moto). Pour démarrer votre randonnée vers les lacs : il faut environ 1h30 pour arriver au 1er lac : le Lac de MELO (alt. 1711 m), après avoir franchi des dalles un peu vertigineuses aménagées d’échelles et de chaînes.

Suivre vers la droite la rive du lac pour s’élever ensuite vers le 2ème lac : le Lac de Capitello (alt. 1930 m) à 45 mn de marche en plus. Dénivelé : 341 m et 560 m ; Balisage : Jaune.

La randonnée au lac de Melo est relativement facile, mais est sous-estimée de beaucoup. On ne doit pas oublier qu´on se trouve dans les hautes montagnes et c´est pourquoi un équipement adapté est nécessaire. Le plus important sont de bonnes chaussures.

Le lac Melu ou Melo : un petit coin de paradis à 1700 mètres

6e jour : le site préhistorique Filitosa

Le site préhistorique de Filitosa, classé Monument Historique vous invite à découvrir sa collection de vestiges d’archéologie parmi les plus beaux d’Europe.

En 1946. Charles-Antoine Cesari, nouveau propriétaire des lieux fait la découverte de plusieurs statues-menhirs ensevelies dans le maquis : soixante-dix au total. Des fouilles ont été orchestrées pendant plusieurs années sur le site et ont permis de mettre en lumière le vaste ensemble architectural composé de statues-menhirs, de murs d’enceinte, d’armes et de tessons de céramique mais aussi d’un village et de cabanes.

Les recherches ont permis de déterminer que le site de Filitosa était occupé du VIème millénaire avant notre ère jusqu’à l’époque romaine.

De nos jours, les statues-menhirs en granite conservent encore une part de mystère quant à leur signification.

La visite se déroule suivant un parcours au cœur des oliviers sauvages, des chênes, et de la « fileta » (fougère) au fil de ce décor champêtre, vous découvrez en premier lieu l’impressionnante « Filitosa V », qui semble monter la garde, armée de son épée et de son poignard.

Filitosa présente une multitude d’intérêts pour tous les publics, de la beauté de ses vestiges archéologiques à la richesse de son environnement naturel préservé
Il y a aussi un magnifique jardin avec des saules pleureur centenaires

Continue Reading
Advertisement

Les + lus