fbpx
Connect with us

Actualité

Un site pour connaitre les mesures sanitaires en vigueur dans chaque pays d’Europe

Le site touteleurope.eu mets en ligne régulièrement les nouvelles mesures sanitaires en vigueur dans chaque pays d’Europe. Vous trouverez ci-dessous (infos du 09/06/2022) les informations essentielles que le site met à jour régulièrement sur son article dédié.

Listes des mesures par pays (mesures qui vont évoluer)

Nous indiquons ci-dessous les restrictions spécifiques à chaque pays.

Allemagne : La plupart des restrictions sanitaires sont levées depuis le 1er avril. Le port du masque reste obligatoire à partir de 6 ans dans les transports en commun et les établissements médicaux. Pour se rendre à l’hôpital, un test antigénique de moins de 24 heures ou PCR de moins de 48 heures est toujours requis.

Plus d’informations : Ministère allemand de l’Intérieur Centre de compétence fédéral pour le tourisme / Gouvernement fédéral

Autriche : La majeure partie des restrictions ont été levées le 16 avril. Le port du masque FFP2 est obligatoire à partir de 14 ans (masque chirurgical requis entre 6 et 13 ans) dans les transports publics, les taxis et les magasins dits essentiels, tels que les bureaux de poste, les pharmacies ou encore les supermarchés.

Plus d’informations : Ambassade de France en Autriche / Gouvernement autrichien

Belgique : Depuis le 7 mars, les autorités ont suspendu l’utilisation du “Covid Safe Ticket”, le pass sanitaire belge. L’obligation du port du masque dans les espaces intérieurs a également été levée. Il reste cependant nécessaire dans les hôpitaux, chez le médecin et dans les pharmacies. Le télétravail n’est plus obligatoire mais recommandé.

Plus d’informations : Info-coronavirus (gouvernement fédéral) / Re-open EU / France Diplomatie

Bulgarie : Il n’est plus nécessaire de fournir la preuve d’une vaccination complète, d’un rétablissement à la suite d’une infection au Covid-19 ou d’un résultat négatif pour accéder aux lieux publics. 

Plus d’informations : Re-open EU / Ambassade de France en Bulgarie

Chypre : Un pass sanitaire national (baptisé Safe Pass et justifiant d’une vaccination, d’une guérison de moins de 6 mois et d’un test PCR ou antigénique négatif de 24 h ou 48 h ou 72 h) est en vigueur dès l’âge de 6 ans pour accéder aux lieux culturels, sportifs, de divertissement et de restauration, en fonction du classement des lieux par le gouvernement : à haut risque, risque moyen, faible risque. Ce classement détermine le nombre maximum de personnes autorisées dans ces lieux en même temps. Il n’est pas nécessaire dans les commerces de besoins essentiels. Le port du masque est obligatoire dans tous les espaces publics. La plupart des établissements sont limités à 70 % de leurs capacités sauf les cinémas ou les théâtres qui ne connaissent pas de restriction d’accueil.

Plus d’informations : Ambassade de France à Chypre / Re-open EU / Gouvernement de Chypre

Croatie : Le pass sanitaire n’est plus en vigueur. Le port du masque est obligatoire en intérieur dans les établissements de santé.

Plus d’informations : Ambassade de France en Croatie

Danemark : Toutes les restrictions sont levées dans le pays. Les établissements privés ont la possibilité d’imposer le port du masque et le coronapass. Le port du masque est également fortement recommandé dans les hôpitaux.

Plus d’informations : Gouvernement danois / Re-open EU / Ambassade de France

Espagne : Les mesures sanitaires sont à la discrétion des communautés autonomes qui décident ou non de rendre le pass sanitaire obligatoire. Les règles nationales établies a minima rendent le port du masque obligatoire à partir de 6 ans dans les transports en commun ou les hôpitaux. Il est recommandé de consulter la liste des mesures par communauté autonome.

Plus d’informations : France Diplomatie / Gouvernement espagnol

Estonie : L’Estonie a supprimé la plupart des mesures de restriction des libertés. Le port du masque est simplement recommandé.

Plus d’informations : Gouvernement estonien / Re-open EU

Finlande : Les mesures de restrictions, et notamment l’obligation de présenter un pass sanitaire pour accéder à certains établissements, sont prises exclusivement au niveau local en fonction de la situation sanitaire. Le port du masque est recommandé dans les transports en commun et dans les lieux où la promiscuité est forte, notamment en cas de symptôme ou de contact avec le Covid-19.

Plus d’informations : Re-open EU / Gouvernement finlandais / Ambassade de France

France : Depuis le 14 mars, le pass vaccinal est suspendu. Seul le pass sanitaire demeure obligatoire à partir de 12 ans pour se rendre dans les établissements de santé et médico-sociaux. Ce pass s’obtient en cas de vaccination complète (avec dose de rappel obligatoire pour les plus de 18 ans à réaliser dans les quatre mois suivant la primo-vaccination), de rétablissement du Covid-19 (entre 11 jours et quatre mois) ou de test négatif de moins de 24 heures (PCR, antigénique ou autotest réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé). Le port du masque n’est plus requis dans les transports publics depuis le 16 mai mais reste exigé dans les établissements de santé et médico-sociaux.

Sources : Gouvernement français / Servicepublic.fr

Grèce : La Grèce a levé de nombreuses mesures le 1er mai, dont la jauge dans les lieux fermés ou l’utilisation des pass vaccinal et sanitaire pour certains lieux. Un pass sanitaire est toutefois toujours demandé dans les établissements de santé et les maisons de retraites. Depuis le 1er juin, le port du masque n’est plus obligatoire dans les espaces publics intérieurs. Il demeure nécessaire dans les établissements de santé et les transports publics, à l’exception des trains. Un test de dépistage hebdomadaire est par ailleurs requis pour les travailleurs non-vaccinés.

Source : Ambassade de France en Grèce

Hongrie : La présentation du pass sanitaire pour entrer dans des lieux publics n’est plus nécessaire. Le masque reste obligatoire dans les établissements sociaux et de santé.

Sources : Ambassade de France en HongrieVisithungary.com

Irlande : La quasi-totalité des mesures sanitaires ont été levées et remplacées par des recommandations, telles que porter un masque dans les transports publics et les établissements de santé.

Sources : Ministère français des Affaires étrangères / Gouvernement irlandais

Islande : Depuis le 25 février, toutes les restrictions sont levées dans le pays.

Source : Gouvernement islandais

Italie : Depuis le 1er mai, il n’est plus nécessaire de présenter un pass sanitaire ou vaccinal pour se rendre dans la plupart des lieux. Seuls les établissements de santé exigent encore un pass sanitaire. Le port d’un masque FFP2 demeure requis à partir de six ans jusqu’au 15 juin dans les cinémas, théâtres, salles de concert et pour les événements sportifs, ainsi que dans les transports publics.

Source : ministère français des Affaires étrangères

Lettonie : Les mesures sanitaires sont allégées depuis le 1er avril. Il n’y a plus de jauges pour les lieux culturels ou de divertissement, les rassemblements publics et les rassemblements privés. Le pass vaccinal n’est plus nécessaire pour les bars et restaurants, ou encore les événements culturels et sportifs. L’employeur peut toutefois imposer le pass vaccinal au travail et certaines professions ont toujours besoin d’un certificat de vaccination ou de guérison (soignants, enseignants…). Le masque est obligatoire dans les établissements médicaux.

Source : Ministère français des Affaires étrangèresGouvernement letton

Lituanie : L’utilisation du pass sanitaire a été suspendue le 5 février et les mesures sanitaires ont été allégées. Le port du masque est obligatoire à partir de 6 ans dans les établissements de santé et est recommandé dans les transports publics.

Source : Ministère français des Affaires étrangèresGouvernement lituanien

Luxembourg : La plupart des mesures sanitaires ont été retirées le 11 mars. Le régime “CovidCheck 3G”, qui implique une vaccination complète, d’être guéri ou de disposer d’un résultat négatif de test antigénique certifié de moins de 24 heures ou PCR de moins de 48 heures, ne s’applique plus qu’aux hôpitaux et maisons de soins (visiteurs, personnel et prestataires externes). Le port du masque demeure obligatoire dans les transports publics, les hôpitaux et les maisons de retraite.

Source : Gouvernement luxembourgeois

Malte : Depuis le 2 mai, le port du masque n’est plus obligatoire que dans les établissements de santé et les avions. Les lieux recevant du public demeurent libres de l’exiger.

Source : Ambassade de France à MalteGouvernement de Malte

Norvège : L’ensemble des mesures de restrictions sont levées. 

Plus d’informations : Re-open EU / Gouvernement norvégien /  Autorités sanitaires / Ambassade de France

Pays-Bas : Le pays a pratiquement levé l’ensemble de ses mesures sanitaires. Depuis le 23 mars, le pass sanitaire n’est plus requis. Le port du masque reste obligatoire seulement dans les aéroports et les hôpitaux.

Plus d’informations : Re-open EUConsulat de France à AmsterdamGouvernement néerlandais.

Pologne : La plupart des restrictions ont été levées. Le port du masque reste obligatoire uniquement dans les établissements de santé jusqu’au 31 août.

Plus d’informations : Ambassade de France en PologneGouvernement polonais

Portugal : Le pass sanitaire n’est plus en vigueur. Le port du masque reste cependant obligatoire dans les transports publics et dans les établissements de santé. Des dispositions spécifiques s’appliquent aux îles de Madère et à l’archipel des Açores.

Plus d’informations : France DiplomatieAmbassade de France au Portugal.

République tchèque : La République tchèque a levé l’ensemble des mesures. Seul le masque doit encore être porté dans les établissements de santé et les transports en commun. 

Plus d’informations : Gouvernement tchèque

Roumanie : Les mesures sanitaires ont été levées en Roumanie et le certificat numérique n’est plus nécessaire pour accéder aux espaces publics.

Plus d’informations : Re-open EU / Ambassade de France en Roumanie

Royaume-Uni : Les mesures sont différentes d’une région à l’autre (AngleterreEcosseIrlande du Nord et pays de Galles). Depuis le 27 janvier, l’Angleterre a par exemple levé l’essentiel des mesures sanitaires, y compris le port obligatoire du masque. C’est également le cas pour l’Ecosse et l’Irlande du Nord. Au pays de Galles, le port du masque reste obligatoire dans les établissements de santé. Les quatre nations constitutives du Royaume-Uni n’utilisent plus de pass sanitaire ou vaccinal.

Plus d’informations : France Diplomatie

Slovaquie : Tous les services et magasins sont désormais ouverts à toutes les personnes, quel que soit leur statut vaccinal. Le port du masque reste obligatoire pour les patients dans les établissements de santé et les clients en pharmacie. 

Plus d’informations : Ambassade de France en Slovaquie / Gouvernement slovaque

Slovénie : Le certificat de vaccination, de récupération et de dépistage n’est plus requis pour accéder aux loisirs, aux restaurants, au bars… 

Plus d’infos : Re-open EU / Gouvernement slovène

Suède : Les mesures de restrictions sont levées dans le pays depuis le 9 février. Le gouvernement, qui ne considère que le Covid-19 n’est aujourd’hui plus un danger pour la société, conseille uniquement aux personnes de plus de 12 ans de se faire vacciner, de garder ses distances et de rester chez soi en cas de maladie.

Plus d’informations : Gouvernement suédois / Re-openEU / Agence de santé publique suédoise

Suisse : Depuis le 17 février, les mesures sanitaires en Suisse sont pour la plupart levées. L’accès aux magasins, aux établissements culturels et aux manifestations est possible sans masque ni pass sanitaire ou vaccinal. Les cantons peuvent imposer une exigence de masque à leur échelle, par exemple pour les établissements médicaux. 

Plus d’informations : Ambassade de France en Suisse

Test

Actualité

34 millions de passagers FlixBus dans le monde entre avril et septembre 2022

FlixBus, leader du transport de voyageurs sur route, annonce un chiffre record de plus de 34 millions de passagers sur la saison estivale (T2/T3 2022) dans les 39 pays où il est présent.

Grâce à l’importance croissante de la demande pour une mobilité partagée et respectueuse du climat, FlixBus a augmenté le nombre de passagers transportés dans le monde de 130 % pour la période d’avril à septembre 2022, par rapport à la même période l’année dernière. Le nombre de passagers est même supérieur aux niveaux pré- pandémie de 2019 pour le groupe.

Flix a permis à plus de 34 millions de voyageurs de rejoindre plus de 3 000 destinations dans le monde en Europe, en Amérique du Nord, en Turquie et au Brésil, et a réalisé un résultat rentable au niveau groupe sur la période estivale. La reprise de l’activité a été portée par l’expansion mondiale du groupe et la forte reprise de la demande postpandémie.

André Schwämmlein, PDG de Flix : «Je suis très fier que Flix soit de retour plus fort que jamais après la pandémie. Cela démontre que nos efforts soutenus pour préparer la sortie de crise ont porté leurs fruits. Investir dans notre expansion au Brésil, aux États-Unis, au Canada, au Portugal et dans les pays baltes pendant la pandémie s’est avéré être une stratégie audacieuse pour asseoir notre vision d’une mobilité abordable et durable pour tous, partout dans le monde».

  • Au cours d’une saison estivale record (1er avril – 30 septembre), Flix a plus que doublé le nombre de passagers transportés dans le monde, par rapport à la même période en 2021.
  • Aux deuxième et troisième trimestres 2022, l’entreprise de travel tech a opéré plus de 1 600 lignes à travers le monde, permettant à ses clients de rejoindre plus de 3 000 destinations.
  • FlixBus opère un retour en force en période post-Covid, démontrant l’importance croissante d’une mobilité abordable et durable.
  • FlixBus réalise un résultat rentable au niveau groupe sur la saison estivale (avril-septembre).

Flix en Europe et en France

Tous les principaux marchés de Flix en Europe se sont bien remis de la pandémie et ont connu une forte croissance par rapport à 2021. Les principaux marchés pour FlixBus sont l’Allemagne, l’Italie, la France et la Pologne.

Fort de son engagement dans la région, FlixBus Ukraine a renforcé ses connexions dans la région et a par conséquent enregistré la plus forte croissance relative de passagers au cours de cette période.

En France, sur le marché domestique, ce sont plus de 3,5 millions de passagers qui ont été transportés sur la période donnée.

En septembre 2022, FlixBus a lancé en France la plus longue ligne commerciale au monde fonctionnant entièrement au biocarburant colza, qui réduit les émissions de CO2 de près de 70 % et les émissions de particules fines jusqu’à 80 %.

Flix Amérique du Nord

Flix SE a lancé Flix North America Inc. en juillet 2022 afin d’orienter les deux entités opérationnelles FlixBus Inc. et GLI (Greyhound Lines Incorporated) vers la fourniture de la meilleure expérience client aux États-Unis, au Canada et au Mexique. Au cours de la haute saison 2022, FlixBus et Greyhound ont relié environ 1 400 destinations, créant ainsi l’épine dorsale du voyage sur route accessible et respectueux de l’environnement en Amérique du Nord.

Flix North America a constaté une croissance de 30 % du nombre de passagers transportés pour la haute saison 2022 par rapport à la même période l’an dernier.

« Face à la hausse de l’inflation et du prix des carburants, Flix est conscient de l’importance croissante d’une mobilité abordable et durable. Nous continuerons d’investir dans le réseau FlixBus et dans le développement de motorisations alternatives durables pour un avenir plus vert. » – ajoute André Schwämmlein.

Continue Reading

Actualité

Royal Caribbean dévoile les premières images de l’Icon of the Seas

Royal Caribbean International a dévoilé le premier aperçu de l’Icon of the Seas très attendue des mers, l’icône des vacances. Arrivé fin 2023 avant ses débuts en janvier 2024, le premier navire Icon Class sera la première combinaison de l’industrie du voyage du meilleur de toutes les vacances.

 L’Icon of the Seas, est le premier navire de Royal Caribbean équipé de la technologie des piles à combustible et alimenté au GNL, qui démarrera ses croisières dans les Caraïbes début 2024. Un navire pensé pour les familles, faisant la part belle au divertissement.

De la retraite à la plage à l’évasion de la station balnéaire et à l’aventure du parc à thème, avec Icon, chaque type de famille et d’aventurier peut vivre sa version des vacances en famille ultimes. Les vacanciers peuvent réserver leur aventure emblématique sur le site Web de Royal Caribbean le mardi 25 octobre. Les membres de fidélité Crown & Anchor peuvent rechercher un accès spécial le lundi 24 octobre.

«Avec chaque nouveau navire, nous élevons la barre dans l’industrie du voyage tout en améliorant ce que nos clients connaissent et aiment», a déclaré Jason Liberty, président et chef de la direction de Royal Caribbean Group. « Dès le moment où ils montent à bord, chaque expérience est spécialement conçue pour leur offrir les meilleures vacances partout sur terre et en mer. Avec Icon of the Seas, nous avons porté cela à un nouveau niveau et avons fait des vacances en famille ultimes.

Que les « vacances en famille » signifient s’évader en famille, en couple ou entre amis, la gamme complète d’Icon propose une variété de premiers et de favoris de niveau supérieur pour tout le monde. Il y a des sensations fortes qui font monter l’adrénaline, y compris le plus grand parc aquatique en mer, et des moyens inégalés de se détendre avec plus de vues sur l’océan et de piscines – une pour chaque jour de la semaine – que jamais auparavant, ainsi qu’un mélange de plus de 40 restaurants nouveaux et anciens, des options de bar et de vie nocturne et des divertissements de pointe.

« Icon of the Seas est l’aboutissement de plus de 50 ans d’expériences mémorables et notre prochain engagement audacieux envers ceux qui aiment les vacances », a déclaré Michael Bayley, président et chef de la direction de Royal Caribbean International. « Maintenant plus que jamais, les familles et les amis privilégient les expériences où ils peuvent créer des liens et profiter de leurs propres aventures. C’est cette combinaison unique en son genre qui fait d’Icon l’avenir des vacances en famille, et cet avenir est là.

Royal Caribbean commence à mettre en lumière ce qui nous attend avec le premier aperçu de huit quartiers qui s’animent jour et nuit, dont cinq aventures inédites et trois favoris audacieux et de retour. Chacune est une destination en soi remplie d’un éventail d’expériences, de divertissements en direct et de façons de prendre une bouchée et une boisson, afin que chacun puisse créer des souvenirs à sa guise chaque jour.

Le navire sera composé de huit quartiers animés de jour comme de nuit. Cinq sont nouveaux :

– Thrill Island (l’île aux frissons) : Sur cette île perdue qui porte bien son nom, les vacanciers pourront tester leurs limites, gravir de nouveaux sommets et faire des pointes de vitesse. Elle abrite notamment « Catégorie 6 », le parc aquatique en mer et ses six toboggans (Pressure Drop dont l’inclinaison de 66° en fait le premier toboggan ouvert à chute libre ; Frightening Bolt ; Storm Surge et Hurricane Hunter, où 4 passagers par radeau peuvent embarquer ; Storm Chaser ; Crown’s Edge, un mix entre un skywalk et un parcours à sensations fortes à presque 50m au-dessus de l’océan).

– Chill Island (l’île pour se relaxer) : Sur les 7 piscines du navire, 4 se trouvent dans cette zone qui s’étend sur une hauteur de 3 ponts : la Swim & Tonic, dotée d’un bar ; la Royal Bay qui est la plus grande piscine en mer ; la Cloud 17 réservée aux adultes ; la piscine Cove à débordement.

– Surfside (Côté Surf) : un quartier conçu de bout en bout pour les jeunes familles (enfants âgés de 6 ans et moins), où les adultes pourront nager dans la piscine à débordement Water’s Edge, tout en gardant un œil sur les enfants s’amusant à Splashaway Bay et Baby Bay. A côté se trouvent des restaurants, des endroits pour se détendre, un bar, un carrousel, une salle de jeux d’arcade, Adventure Ocean et Social020 dédié aux adolescents.

– The Hideaway (La Cachette) : Niché à l’écart du navire, ce quartier situé à 40m au-dessus de l’océan offre une vue sur l’océan. Au centre trône la première piscine à débordement suspendue en mer. Elle est entourée d’une terrasse qui s’étend sur plusieurs niveaux ponctués de bains à remous et d’un bar.

– AquaDome (Dôme aquatique) : Perché au sommet de l’Icon, ce lieu où les passagers peuvent profiter d’une vue sur l’océan et d’une chute d’eau impressionnante, une oasis de tranquillité le jour, laisse place en soirée aux restaurants et bars animés. C’est ici que l’on assiste aux spectacles aquatiques dans l’AquaTheater. Ce théâtre en extérieur, emblématique de la compagnie, comprend une piscine qui se transforme, quatre bras robotisés, où les projections surprennent chaque soir, porte l’art et la technologie de pointe vers de nouveaux sommets.

Continue Reading

Actualité

Peut-on louer son logement social sur Airbnb pendant ses vacances ?

Sous-louer une chambre ou l’intégralité de son logement social durant de brèves périodes en utilisant une plate-forme spécialisée est un cas de résiliation du bail.

De plus, le propriétaire est en droit de réclamer le reversement du produit de ces sous-locations, a récemment rappelé la Cour de cassation, la plus haute juridiction française.

Récemment, un propriétaire du logement social avait constaté qu’une chambre du logement était proposée en location de courte durée et que le site faisait état d’une moyenne de trois à quatre commentaires par mois depuis trois ans.

La loi interdit formellement de sous-louer les logements sociaux.

De plus, la dimension du logement social, résidence principale, est censée correspondre aux besoins de la famille. Enfin, l’activité lucrative de sous-location est contraire à la destination d’un logement social qui ouvre droit à des prestations sociales réservées aux foyers à faible revenu.

La Cour de cassation s’est opposée à ce que la faute de ce locataire soit jugée trop vénielle pour être sanctionnée, même si la sous-location de la chambre n’était pas quotidienne. Et elle a rappelé que le produit de la sous-location devait, selon la loi, être remboursé intégralement au propriétaire puisqu’il s’agit d’un fruit de son bien.

Continue Reading
Advertisement

Les + lus