fbpx
Connect with us

Actualité

AIR FRANCE-KLM a finalement perdu près de 20 millions par jour en 2020

Il fallait s’y attendre : les résultats annuels d’Air France-KLM ont été lourdement impactés par la pandémie de Covid-19 et les mesures prises dans le monde pour l’endiguer. Ainsi, selon le site AOF, le groupe aérien a accusé une perte nette de 7,08 milliards d’euros en 2020. Cette perte inclut des éléments exceptionnels : une provision pour restructuration de -822 millions d’euros, une pour sur-couverture de carburant de -595 millions d’euros et une pour dépréciation de la flotte de -672 millions d’euros.

De son côté, la perte d’exploitation atteint 4,54 milliards d’euros et la marge d’exploitation ressort à -41 % ( -45,2 points sur un an). Quant au chiffre d’affaires, il s’établit à 11,1 milliards, soit une chute de 59 % sur un an.

 » 2020 a mis le groupe Air France-KLM à l’épreuve avec la crise la plus grave jamais connue par l’industrie du transport aérien « , a déclaré Benjamin Smith, le directeur général du groupe,  » (…) nous avons réduit drastiquement nos coûts, protégé notre trésorerie et poursuivi le déploiement de transformations majeures au sein des compagnies, impliquant des efforts de la part de tous nos employés « .

Pour traverser l’orage, le groupe disposait à fin décembre de 9,8 milliards d’euros de liquidités et de lignes de crédit. Air France-KLM dit continuer de travailler sur des solutions de quasi-fonds propres et de fonds propres afin de renforcer son bilan et attend des progrès dans les semaines à venir.

Du côté des perspectives, le groupe prévoit un premier trimestre 2021 difficile, avec un Ebitda inférieur à celui du quatrième trimestre 2020 (-407 millions d’euros).

Le groupe augmentera progressivement sa capacité jusqu’à l’été 2021 et s’attend à une reprise du trafic au cours des deuxième et troisième trimestres 2021 grâce au déploiement du vaccin.

L’ambition financière à moyen terme est maintenue avec un cash flow libre d’exploitation ajusté positif en 2023. L’objectif de la marge opérationnelle à moyen terme est toujours estimé à 7 à 8 %.

– Numéro 1 européen du transport aérien, né en 2000 de la fusion entre Air France, créé en 1933, et le hollandais KLM, fondé en 1019 ;

– Chiffre d’affaires de 27,2 Mds€ réalisé à 87 % dans le transport de passagers et le cargo, puis la maintenance ;

– Modèle d’affaires fondé sur l’optimisation de l’utilisation de la flotte, l’amélioration de la performance opérationnelle, la simplification des structures et les connectivités d’une part, la croissance du réseau court et moyen-courrier et le développement du long courrier par alliances (alliance de 19 compagnies d’aviation dans SkyTeam) et partenariats ;

– Capital détenu à 14,3 % par l’Etat français, 14 % par l’état néerlandais, 8,8 % par Delta Airlines et 8,8 % par China Airlines et 3,9 % par les salariés, Anne-Marie Couderc présidant le conseil d’administration, Benjamin Smith étant directeur général ;

– Situation bilancielle saine à fin 2019 (ratio dette/résultat d’exploitation de 1,5) mais insuffisante face à l’effondrement de l’activité en 2020;

– Utilisation de lignes de crédit renouvelables de 1,7 Md€ en mars;

– Apaisement du climat social en 2019.

Enjeux

– Stratégie 2020-25 de croissance remise en cause par la pandémie.

Innovation

– Recours massif aux technologies émergentes – assistants vocaux, intelligence artificielle et réalité augmentée;

– Avec 1,5 million de visites sur les points de contact digitaux, 70% d’enregistrements en ligne, 4,6 milliards d’euros générés en ligne et 550 agents dédiés aux médias sociaux (plus grande équipe de l’industrie aérienne).

Environnement

– Stratégie environnementale concentrée sur la réduction de 50 % (par rapport à 2005) des émissions de CO2;

– Plan Climat avec 6 priorités dont modernisation de la flotte, carburants durables en s’appuyant sur SkyNRG, plan de compensation avec le système CORSIA;

– Lutte contre les nuisances sonores;

– Recyclage à 60 % des déchets dangereux en 2020 et réduction, d’ici 2030, de moitié des déchets résiduels ;

Pandémie

Impacts : 

– En mars, chute de 51 % du trafic et de 57 % des passagers, coefficient d’occupation revenu à 66,7 %;

– Besoin de liquidités pour le 3ème trimestre 2020 ;

Réactions :

– En avril et mai, suspension de 90 % des capacités, incertitudes au-delà;

– Plan additionnel d’économies de 200 M€ (dont la baisse de rémunération du directeur général), réduction des investissements de 350 M€;

– Soutien des actionnaires étatiques pour préserver la solvabilité : à fin avril, prêt de 7 Mds€ de l’Etat français, le soutien additionnel de l’état néerlandais venant plus tard;

– Dans les prochains mois, revue des activités, définition d’une feuille de route        environnementale, plan de transformation puis renforcement des fonds propres en 2021.

A suivre

– Activité cargo encore sous pression en 2019 ;

– Interrogations sur les 2 partenariats stratégiques récents : celui avec Virgin Atlantic, en graves difficultés, et celui avec China Eastern Airlines, mal positionnée dans le conflit Chine-Etats-Unis ;

– Non versement de dividende (pour la 5ème année consécutive).

Désastre financier

L’IATA chiffre à 118,5 milliards de dollars en 2020 les pertes cumulées des quelque 290 compagnies aériennes internationales. Ces pertes représentent davantage que durant toutes les précédentes crises cumulées depuis la fin de la Seconde guerre mondiale

Le chiffre d’affaires de 328 milliards sera en chute de 60% cette année. Les pertes du secteur devraient encore atteindre 38,7 milliards en 2021. L’an prochain le chiffre d’affaires devrait être encore inférieur de 50 % à celui de 2019 (838 milliards de dollars).

Le niveau médian de trésorerie, établi par les données de l’association, est particulièrement préoccupant. S’établissant à 8,5 mois, il permettrait aux compagnies aériennes de tenir jusqu’à l’été 2021, en tenant compte du rythme de consommation de cash de 13 milliards de dollars en octobre et d’un niveau autour de 6,8 milliards par mois au premier semestre 2021.

Actualité

Corsica Linea : réservez en ligne votre traversée et payez en cash plus tard votre buraliste

Vous pouvez désormais régler vos traversées en espèces chez votre buraliste. C’est simple, rapide et sécurisé !

Les étapes pour procéder au paiement en espèces de votre traversée :

Une fois votre réservation réalisée sur le site corsicalinea.com, il faudra choisir parmi les moyens de paiement disponibles Point Cash Services (opéré par Brink’s France Finance). 

Une fois ces informations renseignées en ligne, vous recevrez un email contenant un code-barres à présenter chez votre buraliste pour régler votre réservation.
Vous disposez d’un délai pour vous présenter et régler votre commande, ce délai est mentionné sur le récapitulatif de votre réservation ainsi que sur l’email reçu automatiquement.

Votre buraliste vous remettra un reçu correspondant au montant payé.
Après avoir réglé intégralement votre voyage, votre réservation sera automatiquement confirmée comme soldée, vos billets vous seront alors envoyés par e-mail.
Attention, si vous ne respectez pas le délai limite de paiement, votre réservation sera annulée.

Les réservations réglées via Point Cash Services ne devront pas excéder le montant de 1 000€.

 *Point Cash Services est un service de règlement en espèces opéré par Brinks France Finance.

Continue Reading

Actualité

COVID19 : Etihad Airways, première compagnie aérienne au monde avec un équipage 100% vacciné

Etihad Airways, la compagnie aérienne nationale des Émirats arabes unis, est devenue la première compagnie aérienne au monde à vacciner tous ses pilotes d’exploitation et son personnel de cabine.

En janvier 2021, Etihad a obtenu le statut de diamant pour avoir assuré les normes les plus élevées de propreté et d’assainissement lors de l’audit inaugural «  APEX Health Safety, powered by SimpliFlying  ». L’initiative de vaccination de la compagnie aérienne a consolidé la position d’Etihad en tant que leader du secteur dans sa réponse à la pandémie et dans la protection de ses employés et voyageurs.

Dans un communiqué, Tony Douglas, PDG du groupe Etihad Aviation Group, a déclaré : «Nous avons mis le vaccin à la disposition de tous nos employés de manière proactive, non seulement pour aider à lutter contre les effets du COVID-19, mais aussi pour que les voyageurs se sentent confiants et rassurés la prochaine fois qu’ils voyagent avec nous. Nous sommes la seule compagnie aérienne au monde à rendre le test COVID-19 obligatoire pour chaque passager et membre d’équipage avant chaque vol et maintenant, nous sommes la première compagnie aérienne au monde à avoir un équipage 100% vacciné à bord.

«J’ai choisi très tôt de me faire vacciner pour démontrer mon propre soutien au programme national de vaccination et pour encourager tout le monde chez Etihad qui était éligible au vaccin, à le recevoir le plus rapidement possible. Je tiens à remercier toute la famille Etihad pour tout ce qu’elle a fait pour nous aider à atteindre cette étape importante – je suis vraiment honorée.

Cette réalisation a été rendue possible grâce à l’initiative de vaccination des employés «Protected Together» d’Etihad, officiellement lancée en janvier de cette année. S’appuyant sur la campagne Choose to Vaccinate des EAU, Protected Together vise à aider le personnel à prendre des mesures proactives et personnelles pour se protéger contre le COVID-19.

En 2020, Etihad a pris des mesures importantes pour aider les employés à recevoir le vaccin COVID-19. En collaboration avec les autorités sanitaires, la compagnie aérienne a facilité l’accès de son personnel de première ligne au programme d’utilisation d’urgence des EAU. Etihad a été l’un des premiers employeurs de la capitale à obtenir des places pour leur personnel de première ligne – y compris les pilotes et le personnel de cabine – dans le programme de vaccination d’Abu Dhabi. Etihad a également veillé à ce que le centre médical Etihad Airways devienne une clinique de vaccination COVID-19 accréditée.

Le Dr Nadia Bastaki, vice-présidente des services médicaux et de la RSE, Etihad Aviation Group, a déclaré: «À la suite du programme national de vaccination, nous avons travaillé sans relâche pour devenir une clinique de vaccination COVID-19 approuvée afin de soutenir notre personnel, et leurs personnes à charge, pour pouvoir facilement accéder au vaccin. Depuis décembre 2020, nous proposons des rendez-vous de vaccination en interne à nos employés et à leurs proches pour nous assurer que nous sommes concentrés sur le bien-être de nos employés.

Pour aider à accroître davantage la confiance des employés, l’initiative Protected Together comprend des discussions virtuelles pour mettre le personnel en contact avec des professionnels de la santé de premier plan, des cliniques mobiles afin que les employés puissent recevoir le vaccin au travail et que le personnel ait accès à des informations simples et claires sur les vaccins.

Suite à l’objectif du gouvernement des EAU de vacciner la moitié de la population des EAU d’ici la fin mars 2021, Etihad est en avance sur le calendrier avec plus de 75% de l’ensemble de ses effectifs ayant déjà reçu au moins une dose du vaccin. Avec encore plus d’activités prévues dans le cadre de l’initiative Protected Together, ce chiffre continuera d’augmenter à mesure que davantage d’employés s’avanceront et choisiront de se faire vacciner.

Dans un effort pour protéger les résidents et les citoyens des Émirats arabes unis, Etihad remercie les autorités compétentes pour leur soutien à rendre le vaccin accessible pour obtenir une immunité nationale. Actuellement, les EAU ont le deuxième taux de vaccination le plus élevé au monde.

Continue Reading

Actualité

L’Italie ouvre ses stations de ski le 15 février

A partir du 15 février, les remontées mécaniques pourront rouvrir en Italie. Le 4 février, le comité technique scientifique, en marge de la réunion qui a eu lieu à Rome au cours de laquelle le dernier protocole de sécurité fourni par les régions a été examiné, a donné le feu vert, uniquement dans les zones jaunes italiennes. Par conséquent, les zones en orange restent fermées.

Pour le Piémont, qui affiche chaque jour des chiffres relatifs à l’amélioration de la pandémie, c’est un soulagement car la région peut enfin se préparer à tenter de sauver la dernière partie de la saison hivernale en montagne. A partir du 15 février, date qui coïncide également avec l’expiration de l’interdiction de voyager entre les Régions, le ski sera de retour sur le Vialattea.

Les règles à respecter

Accès limité, ventes de forfaits de ski limitées et distanciation

Un protocole présenté par les Régions tente de limiter autant que possible le nombre maximum de présences quotidiennes sur les pistes de ski. Une mesure qui sera facilitée grâce à la limite maximum de forfaits journaliers vendues en ligne et sui éviteront les rassemblements aux caisses.

L’accès aux remontées mécaniques – télécabines, téléphériques, télésièges et téléskis – sera limité et le flux de skieurs sera géré par les gestionnaires des installations tandis que le respect des mesures de sécurité anti-covid sera garanti par les autorités de sécurité publique. Même les refuges, bars, restaurants et hôtels devront respecter certaines règles précises.

Continue Reading
Advertisement

Les + lus